Mariage Vietnamien traditionnel

Comme dans les autres pays asiatiques, le mariage vietnamien est une chose très important dans la vie d’un homme, il n’est pas si important pour un individul mais encore il exerce une signification particulièrement importante pour toute la famille, le clan et la lignée

mariage-vietnamien

Un mariage traditionnel au centre du Vietnam

La préparation du mariage

Le jour de mariage est habituellement choisi bien à l’avance par le famille du marié et les parents de la mariée (ce n’est pas nécessairement samedi ou dimanche, comme ils croient qu’il est bon basé sur l’âge de la mariée et du marié).

Plus le mariage est organisé solennellement, plus il aura une signification profonde et durable dans la vie des couples. Solennel ne veut dire ni coûteux, ni “démonstratif”. L’objectif principal est de saccorder à la morale en préservant les traditions éducatives de la famille.

La cérémonie de mariage est composée de cinq étapes :

  • La cérémonie officielle chez la mariée
  • Le Ruoc Dau (la cérémonie où lon conduit la mariée chez le marié)
  • La cérémonie officielle chez le marié
  • Les cérémonies complémentaires comme le To Hong (selon les coutumes chinoises, ce rite a été oublié et supprimé depuis longtemps au Vietnam), le Giao Duyen (échange des saluts entre les mariés à la nuit nuptiale)
  • Le Phan Bai ou Lai Mat (la première visite des nouveaux mariés à la famille de la conjointe)
couple-de-mariés-vietnam

Un couple de mariés

L’organisation du mariage 

La cérémonie officielle chez la mariée. Contrairement à la cérémonie officielle chez le marié, chez la mariée, elle se déroule en deux jours. La première journée est réservée au Nhom Ho, où se réunissent tous les membres de la famille de la mariée pour la rencontrer avant quelle parte vivre sa nouvelle vie. Sont convoqués aussi ceux qui vivent dans les autres provinces. Les parents et les personnes âgées de la famille donnent des conseils à la mariée sur ce quelle doit faire ou ne pas faire le jour du mariage, ainsi que durant sa vie conjugale.

Après la réunion, on organise un banquet à cette occasion et invite les amis, les voisins à venir fêter lévèvenement avec la famille. Devant la porte de la maison, on dresse un dôme artificiel de feuillages sur lequel est accroché un petit tableau décoré magnifiquement avec les deux mots Vu Quy (ce qui signifie que la mariée se rend chez son mari le jour du mariage) pour annoncer à tout le monde lheureuse circonstance. Les invités apportent des cadeaux ou de largent aux mariés. Si le fiancé habite dans la même ville ou province, il peut être présent à cette journée.

equipe-de-soutien-de-mariage-au-vietnam

equipe de soutien de mariage

Le matin de la deuxième journée, à lheure fixée, la délégation de la famille du mari arrive chez la mariée, portant des boîtes rondes laquées rouges pleines de présents tels que des feuilles de bétel, des noix darec, du vin, des pâtisseries, cinq sortes de fruits, une paire de bougies… Daprès la tradition, on sarrête à quelques mètres de la maison. Une crépitation de pétards accueillent les arrivants (pour des raisons de sécurité, les pétards ont été interdits depuis une dizaine dannées). Alors, une personne âgée et un ami du mari (ou un de ses frères) savancent et présentent le plateau de feuilles de bétel et de vin aux parents de la mariée. Ce rite sert à annoncer que lheure est venue pour conduire la mariée chez le marié.

Dans la cour ou devant la maison se déroule le rite déchange des boîtes de présents entre les deux familles. En général, du côté du marié ce sont des jeunes hommes qui portent ces boîtes et qui les transmettent aux jeunes filles du côté de la mariée. Toutes les boîtes seront déposées ensuite sur une table devant lautel des ancêtres. Ce jour, lautel est décoré magnifiquement de fleurs et de fruits ; parfois on fait aussi de petites sculptures de fruits frais en forme de dragon et de phénix.

En attendant, le marié se tient debout devant lautel, tenant au bras le bouquet de mariage. Sa famille est invitée à se mettre à droite de lautel, à gauche sera la place de la famille de la mariée. La parole est réservée à la famille du marié pour commencer la cérémonie. Si lentremetteuse est présente, cest son rôle dêtre lintermédiaire. La famille de la mariée donnera la réplique. Les mots, les phrases doivent être choisis minutieusement et représenter la solennité de loccasion. on procède ensuite à la présentation des membres des deux familles présents.

mariage-des-ethnies-Daos-au-Vietnam

Un mariage des ethnies Daos au Vietnam

Pendant tous ces rites, la mariée reste à lintérieur, dans une des chambres à porte close, ornée dun rideau en voile rouge ou rose. Quand vient le moment de sa présentation, la mariée sort de la chambre, incline légèrement la tête pour saluer les deux familles et sera accompagnée par sa mère jusquà lautel, à côté du marié. Alors, celui-ci lui offre le bouquet de mariage et lon procède au rite dallumage des bougies sur lautel, comme à la cérémonie des fiançailles. Le père de la mariée brûle de lencens et invoque les ancêtres comme témoins de la cérémonie. Après, la mère du marié offre des bijoux à la mariée (une chaîne avec médaillon, des boucles doreilles, des bracelets, tous en or et pouvant être incrustés de pierres précieuses) . L’échange des bagues entre les mariés marque linstant où les jeunes gens sont reconnus époux devant les deux familles.

Pour clore la cérémonie, le prosternement des nouveaux mariés devant lautel est une occasion solennelle et dune grande importance. Cela signifie quils demandent aux ancêtres de témoigner de leur volonté de fonder une nouvelle famille, dont le chef – le mari – assume la responsabilité. Il sengage à guider et garantir la vie de sa femme jusquà sa mort.

accompagnement de la nouvelle marié chez son mari : En ville, on utilise des voitures pour conduire la mariée chez son mari. A la campagne, les moyens de déplacement sont différents : les barques, les sampans ou en mobilette…….. tout est possible selon les conditions locales. Dans tous les cas, le véhicule réservé aux mariés est décoré avec des fleurs, des rubans de couleur vive (en général rouge ou rose, ou jaune). La charge du transport de la famille de la mariée incombe à la famille du marié. Les surs ou cousines, amies de la mariée apportent ses valises de vêtements ou dobjets personnels à sa nouvelle maison.

La cérémonie officielle chez le marié : En principe, la cérémonie se déroule à peu près comme chez la mariée, mais bien sûr sans échange de présents, de bagues et de bijoux. Après la cérémonie, la mariée se repose un moment, se rafraîchit et offre des feuilles de bétel et des noix darec aux personnes âgées de sa belle-famille. A midi ou le soir, les parents du marié organisent un grand festin en lhonneur du mariage de leur enfant. on invite aussi quelques membres de la famille de la mariée.

Giao Duyen : Le geste rituel déchange des saluts entre les deux époux se déroule dans la chambre nuptiale. Le mari partage avec sa femme les feuilles de bétel offertes à lautel des ancêtres durant la cérémonie du matin, puis verse du vin dans un verre, et les deux époux en boivent chacun la moitié.

vieilles-femmes-au-mariage

Vieilles femmes vietnamiennes au mariage

Phan Bai : Trois jours après le mariage, le jeune couple retourne faire une visite aux parents de la conjointe. Au Nord, les époux apportent du riz gluant et de la compote liquide comme présent. Au Sud, on remplace par du vin, du thé, des pâtisseries, des fruits; dans quelques provinces ce sera deux canards.

Les costumes de mariage : Jadis, les mariés devaient porter le costume national avec des variantes pour chaque région ou province. Aujourdhui, le marié porte le costume européen. Parfois il adosse le “ao dai” traditionnel à la demande des parents de la mariée pour les gestes rituels devant lautel. Le “ao dai” est préféré par la mariée pour les cérémonies car il fait valoir la féminité et lallure de celle qui le porte. Durant le banquet, les robes de bal ou les costumes européens sont plus courants.