Le nem vietnamien

Le “nem” est un plat traditionnel du Vietnam qui est bien connu des occidentaux, c’est un plat idéal à partager en famille ou avec des amis. Vous pouvez en manger à chaque fois que vous entrez dans un restaurant vietnamien.

Lors de votre voyage au Vietnam, avec Horizon vietnam travel vous aurez souvent l’occasion de déguster de plat. Nous vous en disons un peu plus ici sur ce plat emblématique du Vietnam et vous proposons la recette du nem vietnamien pour que vous puissiez le cuisiner chez vous.

En bas de cet article vous trouverez un lien video de notre équipe qui vous explique en détail comment faire le nem Vietnamien

D’où vient-il le “nem” ? 

Le nem est un plat appartenant à la famille royale :

Le nem à son origine, était un plat qui ne sert qu’aux aristocrates et aux membres de la famille royale en raison de sa complexité  au niveau des ingrédients et de la préparation. Les français, lorsqu’il ont découvert la culture et la gastronomie vietnamienne, l’ont nommé « pâté impériale » en fonction de son usage réservé à l’élite!

Malgré la forme de rouleaux qui ressemble aux “egg rolls”  de Hong Kong, le nem est un plat unique d’origine vietnamienne. Car il se différencie par sa galette, son rembourrage et aussi son assaisonnement.

Son originalité

Tout d’abord, différemment aux galettes des egg rolls hongkongais qui sont faites de la farine de blé, la galette du nem est faite de la farine de riz, et très finement étalée. Celle-ci est différente par rapport aux autres galettes comme celle du rouleaux de printemps qui est un peu plus épaisse… Ce minceur n’exige pas l’étape de les tremper dans l’eau, mais plus tôt une pré-conservation dans les feuilles de bananiers, pour humidifier les galettes. Cette étape les rend à la souplesse parfaite pour faciliter le roulage. Il existe aussi une version rế de la galette, qui a la forme d’une grille assez dense, et qui rend les nems encore plus croquants.

Comment faire les “nem” ?

      1. Ingrédients (4 personnes):

          Farce du nem :

  • 500 gr de poulet haché
  • 1 carotte râpé
  • 30 gr de champignon shiitake séché
  • 1 oignon coupé en petit morceaux
  • 50 gr de vermicelle transparent
  • Des pousses de soja
  • 1 œuf
  • Sel, poivre

         Enveloppe :

  • 1 paquet de galettes de riz
  • 1 litre d’huile

         Sauce :

  • Nuoc mam ( Saumure de poisson)
  • 01 citron
  • Sucre
  • 02 bulbes d’ail
  • Piment

        Accompagnement :

  • Salade verte
  • Herbes aromatiques

Il faut noter que la farce du nem est assez complexe et varie selon les régions.

    2. Préparation:

Préparation du nem :

  • Tremper ( 30 minutes minimum) les vermicelles et les champignons dans l’eau tiède.
  • Hacher finement l’oignon, l’ail et les faire cuire à l’huile
  • Émincer les dolique bulbeux et les carottes
  • Mélanger la viande de poulet, les vermicelles, les champignons, les dolique bulbeux, les carottes, les pousses de soja, les œufs, l’oignon et l’ail.
  • Assaisonner le mélange du sel et du poivre
  • Mélanger le tout avec les deux mains jusqu’à obtenir une farce homogène
  • Tremper la galettes de riz en la posant sur une serviette mouillée
  • Mettre la farce mélangée sur la galette
  • Rouler vers le haut jusqu’à ce que la galette recouvre complètement la farce
  • Faire chauffer de l’huile dans un poêle
  • Mettre les nem dans l’huile
  • La cuisson est terminée lorsque les nem obtiennent une couleur dorée ( environ 05 minutes)

Préparation de la sauce :

  • Préparer la sauce dans un bol selon la proportion : 01 dose de nuoc mam pour 03 doses d’eau.
  • Ajouter une cuillère à café de jus de citron, une cuillère à café de sucre
  • Ajouter l’ail haché et le piment émincé selon goût

Présentation :

  • Disposer les nems accompagnés de la salade verte, des herbes aromatiques et avec de la sauce.

De nos jours, grâce à l’importation et la popularisation des produits laitièrs comme la sauce mayonnaise, du fromage et d’autres; le nem au Vietnam commence à avoir des variantes : les nems de fruits de mer, où l’intérieur se comporte de différents fruits de mer et de légumes émincé, mélangé avec de la mayonnaise au lieu des jaunes d’œuf. Le nem après roulage est trempé dans un battement d’œuf. Puis il est couvert de la chapelure et enfin frit jusqu’à ce qu’il croustille. Ce nem est mangé non avec du nuoc-mam mais avec du sauce de soja ou de la mayonnaise.

Le nem a gagné son entrée dans le dictionnaire français depuis longtemps. Il est aussi devenu un des plats asiatiques préférés dans le monde. On trouve  de plus en plus souvent des ateliers de cuisine qui présente le nem comme un des deux plats représentatifs de la gastronomie vietnamienne.

Vidéo du explicative pour faire le nem vietnamien :

 

À voir aussi: