belle-photo-voyage-hoi-an-vietnam-lampe-sur-eau

Hoi an, ville au charme unique

Située à 35 km au sud de Danang et à 135 km de Hue; la ville de Hoi An au Vietnam est la ville la plus charmante du pays appelée jadis Faifo, qui veut dire marchands de mer.  La ville de Hoi An fait partie des quatre sites vietnamiens classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Comment aller à Hoi an

Hoi An n’a pas d’aéroport, ni de gare non plus. La seule façon de s’y rendre est par la route. Il est toutefois aisé de s’y rendre, puisque Hoi an se trouve proche de Da Nang, troisième ville du Vietnam.

Vous pouvez bénéficier de nos services de voiture privé depuis la ville voisine de Da Nang, qui possède un aéroport avec des vols quotidiens depuis Hanoi, Ho Chi Minh-Ville et d’autres grandes villes vietnamiennes. Il y a aussi une gare à Da Nang et les services de bus sont nombreux. Nous avons une large sélection d’hôtels parmi lesquels choisir à la fois sur la plage de Cua Dai et la ville de Hoi An, quel que soit votre style et votre poche.

Histoire de Hoi an

Hoi An au Vietnam fut le principal port de l’Asie dès le 15ème siècle. Elle fut ensuite assaillie par les Hollandais et les Portugais qui y ont construit leurs résidences. La ville s’est donc vue divisée en plusieurs quartiers dont les quartiers japonais, les quartiers chinois, les quartiers européens, … Après l’insurrection des Tây So’n, seuls les chinois restèrent sur place et rebâtirent leurs demeures. Epargnée quelques années plus tard par la guerre du Vietnam; la ville est restée un vieux quartier asiatique jalousement préservé.

Elle conserve actuellement plus d’un millier de monuments historiques; donc les maisons anciennes typiquement asiatiques, les ponts, les temples, les pagodes, les tombes, les puits…

Flâner dans cette ville est un véritable plaisir. Vous pouvez contempler le vieux quartier aux petites maisons anciennes de quelques centaines d’années. Ses toitures recouvertes des milliers de tuiles concaves et convexes, de style “ying yang”. Ce symbole se retrouve d’ailleurs sur les portes des maisons et protège ainsi ses habitants. Ses maisons aux façades colorées de jaune et aux volets turquoise qui se reflètent dans la rivière, le trafic des sampans, son marché riche de mille produits, parfums et saveurs sont autant de raisons pour venir à Hoi An.

Les sites à voir absolument

Les sites à ne pas manquer à la ville de Hoi An sont: la pagode Chua Ong, la salle de l’Assemblée, la maison de Tam ky (vieille de 200 ans), les maisons de négociants chinois, la Halle de l’Assemblé Phuoc Kien, la pagode dédiée à la déesse de la mer, Thien Hau Thanh Mau.

L’un des édifices les plus attirants est le pont couvert japonais. Il fut construit en 1593 et reliait à l’époque le quartier japonais et le quartier chinois. Les extrémités du pont sont ornées d’un couple de singes et de chiens et les temples de l’endroit datent du 17ème siècle, une belle balade sur la rivière romantique de Thu Bon jusqu’à la belle plage Cua Dai vous rendra certainement des beaux souvenirs.

Voyez dans articles ci-dessous les plus beaux endroits en détail !