horizon vietnam travel
Rencontre au bout du monde - les voyages dans les rêves!
(Prix d’un appel local en france)
0970444651
Vietnam Cambodge Laos Birmanie Chine

Transport au Vietnam

Depuis une vingtaine d’années, le transport au Vietnam se développe rapidement car l’économie vietnamienne se modernise avec une vitesse impressionnante. Il n’est pas donc exagéré de dire que l’image très dynamique, un peu bouillonnante même, des véhicules de tous genres au Vietnam, est le reflet le plus fidèle de la vivacité de ce pays et de ce peuple pour sortir de leur passé et regarder vers l’avenir.

transport-au-vietnam

Train d’Hanoï

Les infastructures

En fait le Vietnam est de nos jours relié à presque tous les continents grâce aux vols aériens qui deviennent de plus en plus compétitifs tant au niveau des qualité qu’à celui du prix. À l’intérieur du Vietnam, les infrastructures routières et transports aériens, des aéroports se développent également de façon spectaculaire. Les réseaux routiers, tout en héritant des anciennes routes qui couvrent déjà tout le pays, s’élargissent avec de nouvelles routes de plus en plus modernes. Parallèlement aux nationales datant d’il y a très longtemps déjà, très nombreuses sont les autoroutes de standars internationaux qui ont été construites. Les vols domestiques desservent aussi les trois régions du pays régulièrement. Les chemins de fer relient non seulement Hanoi avec les montagnes du Nord, mais aussi presque toutes les provinces sur l’axe Nord-Sud, jusqu’à Ho Chi Minh-Ville au Sud. Il n’y a pas seulement des lignes de transport routier ou aérien qui se multiplient et se modernisent, les agences qui y particient sont aussi de plus en plus nombreuses, diversifiées, et donc de plus en plus compétitives: avions de toutes catégories, wagons des niveaux de confort très hauts jusqu’à ceux de qualité moyenne, bus et voitures de tout genre, taxis d’agences très variées qui sillonnent partout, jusqu’aux ruelles les plus petites, motos taxis qui se trouvent à tous les carrefours, transport en commun dans toutes les grandes villes, bâteaux de croisières de toutes tailles et de toutes catégories dans les ports touristiques. Toutefois il existe certaines craintes qui concernent par exemple le niveau de sécurité due à une haute densité de véhicules sur les routes. Les motos surtout sont les plus vulnérables aux risques d’incident. Si non, en général, se déplacer avec d’autres moyens de transport est assez sur. En plus, si les options de moyens de transports sont très variés et multiples, l’information laisse à désirer, surtout pour un touriste étranger qui ne connait pas la vie locale et qui a des difficultés d’orientation dans un lieu étranger et dépaysant. Donc, un minimum de savoir est nécessaire pour un touriste qui voyage seul. Le mieux sera aussi d’avoir un vocabulaire minimum en langue vietnamienne. Dans cet article, Horizon Vietnam Travel essaie de vous fournir des informations utiles sur les différentes options de déplacement et l’usage de moyens de transport approprié, en soulignant aussi les avantages et inconvénients de chaque type.

Se déplacer à l’intérieur des villes vietnamiennes ou entre une ville et ses banlieues

Si vous êtes à Hanoi ou à Ho Chi Minh-Ville, pas de souci! Les réseaux de transports en commun couvrent partout. Vous n’avez qu’à lire très attentivement les panneaux d’indication pour ne pas vous tromper de destination. Ce sont très souvent des tarifs uniques quelques qu’en soient les parcours (entre 7000 et 10.000). Les taxis sont aussi une autre option de choix. Dans les grandes villes comme Hai Phong, Hanoi, Ho Chi Minh-Ville, les agences sont multiples. Pour un visiteur étranger, même pour un Vietnamien qui ne connait pas le chemin, il y a certainement ce risque d’être arnaquer. Donc, pour éviter cela, la meilleure façon est de faire appel à des agences de prestige comme Mai Linh ou Taxi Group qui ont l’habitude de transporter des touristes étrangers ou de confier l’appel à un ou une réceptionniste de votre hôtel qui peut aussi vous aider à avoir une idée sur la distance et le prix. En général, le tarif est de 11 à 13 milles dong/km pour les dix premiers km parcourus/soit 0,54 euros. Les motos taxis sont aussi très recommandées, car elles se trouvent partout et les prix sont très raisonnables, de 10.000 dong/soit 0,4 euros/ en moyenne par km. Mais les conducteurs ne parlent pas très bien anglais, sauf ceux dans le centre ville. Les agences de location sont assez nombreuses dans le vieux quartier de Hanoi ou le centre ville de Ho Chi Minh-Ville. Le prix varie entre 6 à 20 dollars par jour en fonction de types de motos. Le prix de carburant n’y est pas inclu.

Se déplacer d’une ville à une autre au Vietnam

Autobus

Du Nord au Sud ou du Sud au Nord, les agences d’autobus sont très nombreuses. Vous n’avez qu’à vous rendre dans les stations de bus situées à quatre coins de chaque ville pour constater de vos propres yeux les catégories d’autobus très différentes. Pour un long parcour, il vous sera recommandé de choisir des autobus conforables, et cela n’est pas du tout difficile. Les prix sont assez différents entre une chaise dure et chaise molle ou entre une chaise molle et une couchette molle. Mais en tout cas, les tarifs sont maintenant affichés au vu et au su de tout le monde. Mai Linh est une bonne marque. Par contre les agences d’autobus qui ont l’habitude de desservir les centres touristiques du Nord au Sud sont : An Phu, Sinh Café… ont leurs bus qui sont souvent climatisés, propres, sécurisés. Il y a plusieurs départs journaliers.

Il est à remarquer que Mai Linh est la compagnie la plus réputée au Vietnam. Leur réseau est dense, le service de bonne qualité et des prix très raisonnables. Vous pouvez choisir d’acheter les billets pour le trajet entier ou par petits parcours et acheter des choses au fur et à mesure de votre itinéraire.

Image-pour-le-taxi-au-Vietnam

Image pour le taxi au Vietnam

Ce type de transport est pratique et surtout très économique. Pour vous donner une idée, voici quelques exemples de prix :
Hanoi – Ho Chi Minh ville :600 000 dongs/soit : 25 euros
Ho Chi Minh ville – Da Lat : 150 000 dongs/soit : 6,25 euros
Ho Chi Minh ville – Hue : 400 000 dongs/soit : 16,6 euros
Hue– Hoi An : 60 000 dongs/soit 2, euros
Hanoi – Quang Binh : 200 000 dongs/soit 8,3 euros
Hue – Hanoi : 200 000 dongs/soit 8,3 euros
Prix à titre indicatif et susceptibles de changement

Pour acheter/réserver les billets, on peut aller sur place ou bien réserver par téléphone, courrier ou e-mail. L’agence contactée doit se situer dans la même ville où vous vous trouvez. La réservation doit se faire 24 heures à l’avance. Certaines compagnies proposent de venir vous chercher chez vous avant le départ et vous emmener jusqu’au bus. Ce service pratique est gratuit !

Train:

Si se déplacer en train au Vietnam prend encore assez de temps à cause de l’étroitesse des rails, on peut constater cependant que les Chemins de Fer vietnamiens, avec la participation très active de sociétés privées, ont fait un grand effort pour améliorer le niveau de confort pour s’adapter aux besoins croissants de voyageurs étrangers. Il existe donc déjà des cabines avec des couchettes molles et la climatisation. Les wagons touristiques sont maintenant disponibles sur les deux lignes à savoir Hanoi-Lao Cai et Hanoi – Hue – Ho Chi Minh-Ville avec de nombreux arrêts dans chaque province. Pour un trajet de Ho Chi Minh à Ha Noi en train, il faut compter environ 29 heures. Vous pouvez dormir en couchette la nuit et le jour, admirer le paysage du Vietnam du Sud au Nord.

Les suppléments de service sont à choisir : banquette souple ou dure ; lit superposé souple/dur ; climatisation. Les wagons VIP sont disposés de 4 lits, parfois 2 lits, fermés par une porte ; les compartiments populaires, comportent soit 4 couchettes, soit 6 couchettes, ce type de compartiment n’est pas fermé.

circulation-au-vietnam

Circulation au Vietnam

La nourriture peut être achetée dans le train mais souvent elle n’est pas de grande qualité. Il faut prévoir d’emmener des choses à manger durant tout le trajet. Bon à savoir : les trains immatriculés SE sont plus rapides que ceux immatriculés en TN.

Le tarif à titre indicatif : 810 000 Dongs/soit 33 euros (fauteuil souple avec climatisation) ; 1 300 000 Dongs/soit 54,3 euros (lit superposé souple avec climatisation.

Pour un trajet Hanoi-Lao Cai et vice versa, il faut compter environ entre 8 et 9 heures. Les départs sont entre 19h00 et 21h30. Ces trains arrivent très tôt le matin au terminus, entre 4h30 et 7h00. Les billets peuvent s’acheter en ligne ou directement aux guichets qui sont très nombreux à la gare de Hanoi ou à la gare de Lao Cai. Mais pour les touristes étrangers, il vaudra mieux réserver les billets au plus tard à 20 jours avant le départ. Comme le manque de billets n’est pas rare, on conseille aux voyageurs de les réserver avant de partir pour le Vietnam par leurs agences de voyage. La réservation dépend souvent des frais de gestion variant de 1.000 US$ à 3.000 US$/billet et de la disponibilité.

Moto:

La moto demeure le moyen de transport le plus courant et le plus populaire au Vietnam. Chaque famille a entre 3 et 4 motos et les motos ont des usages très multiples: moyen de transport personnel dans la plupart de cas, taxi, transport de marchandises, boutiques ambulantes).

moto-au-vietnam

Taxi Scooter au Vietnam

Pour les touristes étrangers, la moto est dans beaucoup de cas choisie pour se déplacer en ville, ou même pour visiter les régions lointaines. Pour répondre à ce besoin croissant, les agences de location sont de plus en plus nombreuses dans les quartiers touristiques de chaque ville, comme à Hanoi, à Hue, à Ho Chi Minh-Ville…

Cependant, comme les motos sont les plus exposées au risque de collision face à une forte densité de véhicules sur les routes, il vous sera recommandé de prendre des précautions, surtout au niveau de la vitesse et des panneaux.

L’avion

Les vols nationaux sont assurés par : Vietnam Airlines, Jetstar Airlines, Qantas Airlines. Les services sont de bonne qualité et le prix est raisonnable. Jusqu’ici, si les prix proposés par Vietnam Airlines ne sont pas les meilleurs, l’agence est reconnue comme la plus fiable et sérieuse. Maintenant, les compagnies aériennes desservent toutes les trois régions Nord-Centre-Sud du pays. Toutefois, les lignes les plus fréquentes sont Hanoi-Ho Chi Minh-Ville et vice versa, Hanoi-Hue ou Hanoi-Da Nang et vice versa, Hai Phong-Ho Chi Minh-Ville et vice versa. Dans l’ensemble, le niveau de sécurité des transports aériens au Vietnam est élevé. Par contre, les horaires des vols peuvent parfois faire l’objet d’un changement sans préavis. Des annulations inopinées peuvent intervenir.

avion-vietnam-airlines

Compagnie aérienne Vietnam

Exemple de prix :

Un aller de Ho Chi Minh à Ha Noi chez Vietnam Airlines coûte environ 2100 000 dongs/soit 87 euros
Un aller de Hue à hanoi chez Vietnam Airlines coûte environ 1600 000 dongs/soit : 66 euros
Un aller de Da nang à Sai Gon chez Jetstar Airlines coût environ 850 000 dongs/soit 35 euros
Un aller de Nha Trang à Ha Noi chez Jetstar Airlines coûte environ 1 350 000 dongs/soit 56 euros.

Voiture:

Il est préférable de passer par une agence pour louer une voiture  avec chauffeur, car, en principe il faudra obtenir un permis vietnamien pour pouvoir conduire. Le permis de votre pays d’origine n’est valable que pour un test théorique. D’ailleurs, même dans le cas où vous auriez un tel permis, il ne suffira pas pour pouvoir conduire une voiture sur les routes vietnamiennes, car les comportements sur ces routes et la réalité des routes sont très différentes par rapport à votre pays.

Il est aussi à noter que depuis le 1er janvier 2015, les étrangers possédant un permis de conduire international n’ont pas besoin de changer leur permis pour pouvoir conduire au Vietnam. .

Moto taxi :

Ce moyen de transport est le plus original au Vietnam. Les motos taxis s’installent presque partout, que ce soit en province ou en ville. Mais dans chaque ville, ils attendent des clients à presque tous les carrefours, au bout de presque toutes les ruelles. Dès qu’un conducteur de moto taxi entrevoit quelqu’un qui marche dans la rue, il l’aborde tout de suite pour proposer son service. En moyenne, le prix par km varie entre 0,5 dollars et 1 dollars. Dans la plupart des cas, il faut négocier avant de monter sur le véhicule. La plupart des conducteurs vietnamiens adoptent une attitude agréable vis à vis de touristes. Mais ça n’empêche pas que chacun prenne ses précautions, en évitant de prendre ce type de transport pour se rendre dans des régions à fort risque d’insécurité ou quand il fait nuit. Comme les motos taxis deviennent très pratique et surtout les prix sont très abordables pour beaucoup de gens, certaines nouvelles sociétés ont essayé d’organiser un peu l’activité, en recrutant et en formant des conducteurs qui se reconnaissent par des uniformes, des motos avec compteurs. Ces conducteurs ne sont pas très visibles dans les rues, leurs sociétés en les envoyant qu’après avoir reçu  les appels des clients.