plus-belles-photos-de-sapa

La station climatique du nord du Vietnam

La ville de Sapa au Vietnam est une station climatique de montagne érigée en 1922, au cœur d’une magnifique vallée, non loin de la frontière chinoise. Ce centre de villégiature est situé sur le flanc est du Mont Hong Lien.

La ville de Sapa au Vietnam est réputée pour ses paysages magnifiques de rizière de montagne. En effet, la culture du riz est une des principale activité de la région. Les agriculteurs, principalement constitué de minorités ethniques ont sculpté de leur main les montagnes en forme d’escalier pour pouvoir cultiver le riz. Les terrasses ainsi érigées donne une atmosphère unique à ces paysages de montagne.

sapa-riziere-en-terrasse-vietnam

Les ethnies aux alentour de Sapa

le caractère authentique de Sapa est caractérisé par la population de minorité ethnique. Si il est vrai qu’ Sapa même beaucoup d’entre eux s’adapte un peu plus au monde moderne, avec notamment l’accès routier facilité aux autres grandes ville et la présence d’internet. Il n’en reste pas moins un grand nombre vivant avec leur tradition ancestrales, portant toujours leur vêtement coloré et tirant le joug de leur boeuf.

Cela est d’autant plus vrai lorsque l’on s’éloigne un peu aux alentours de Sapa. Les villages à proximité promettent un vrai dépaysant culturel et un bain d’authenticité.

Avec Horizon Vietnam Travel, nous proposons généralement un séjour chez l’habitant dans un village environnant de Sapa pour une vrai immersion ethnique!

Le climat

La ville de Sapa au Vietnam bénéficie, à l’année, d’un climat doux et frais, même durant les mois les plus chauds de l’été. La température ne dépasse que très rarement 23- 24 0 C. Le soleil de Sapa offre ses plus beaux rayons en juin-juillet et août alors que les vents soufflent le long des montagnes, débutant leur course folle au sommet du Col O Quy Ho et s’évanouissant dans la vallée Muong Bo.

Les vents se réchauffent en parcourant ces flancs de montagnes, dissipant les nuages et rendant au ciel son éclat scintillant et bleu. Les vents sur la vallée apportent alors de magnifiques journées ensoleillées favorisant ainsi la culture des poires et des pêches, dont les touristes pourront se régaler.

Durant l’hiver, la région de Sapa semble endormie dans un épais brouillard. Il est même arrivé à quelques reprises qu’il neige à Sapa (1922 et 1971).Le froid y est saisissant, avec une température qui peut chuter jusqu’à 0°C. Janvier et février sont généralement les plus brumeux. De mars à mai, le climat est très agréable, tout comme en été et à l’automne.

Ce climat alternant fraîcheur et chaleur douce est très favorable à la culture des arbres fruitiers des zones tempérées, comme les pommiers, poiriers, pruniers ou pêchers, mais encore d’une grande variété d’herbes médicinales.

La saison des pluies se situe de mai à septembre, les pluies les plus fortes se produisant en juillet et en août. Mais les pluies, bien que puissantes ne sont pas trop perturbantes, elle ne durent pas et sont plutôt rafraichissantes

Faune et flore Sapa

Sapa est une région où l’on trouve des arbres très inhabituels au Vietnam: des chênes, des châtaigniers et plusieurs sortes de conifères tel le pin et le thuja. Mais encore plus majestueux sont des forêts de “pomu” et de” samu”. Les environs de la ville de sapa nous rappellent certains des plus grands peintres classiques…

Parc naturel national de sapa Hoang Lien

Le parc national Hoang Lien s’étend sur le territoire de la ville de Sa Pa au Vietnam  est dans les commune suivantes : San Sa Ho, Lao Chai, Ta Van, Ban Ho du district de Sa Pa, une partie du district de Van Ban – province de Lao Cai et deux communes Muong Khoa, Than Thuoc du district de Than Uyen – province de Lai Chau.

C’est un écotourisme idéal adapté à la recherche scientifique.

En ce qui concerne le système de flore, il existe ici plus de 2000 espèces de plantes d’arbres, azalées, fleurs …, dont environ 66 espèces sont répertoriées comme patrimoine du Vietnam comme le cyprès bleu, le pin bambou, le pin rouge …,

. En outre, plusieurs espèces de champignons rares ont également été détectées  réparties principalement dans les régions de haute montagne de Chine et du Vietnam.

Outre une flore forestière riche, le système de la faune se diversifie également avec 66 espèces de mammifères comme le gibbon noir, les langurs à joues argentées…,  347 espèces d’oiseaux telles que les aigles à grandes taches, les faisans à crête rouge…; 41 amphibiens et 61 espèces de reptiles, dont de rares grenouilles à épis récemment découvertes au Vietnam.

En visitant le parc naturel vous aurez la chance de les apercevoir…

Que voir à Sapa ?

Cette région est réputée pour sa beauté et peuplée de plusieurs minorités ethniques, s’enveloppe de brume quelques instants chaque jour.

Le marché

Surtout les jours de marché, Sapa déborde d’activité : les minorités ethniques les plus colorées du pays, les Hmong, les Dzao, les Zays, les Tays sont au rendez-vous afin de vendre leurs produits frais du jour: pêches, prunes, tangerines, pousses de bambou, champignons sauvages, miel…

Les femmes ont de leur côté investi dans le commerce des produits d’artisanat, vêtements traditionnels, bijoux… Les vêtements traditionnels sont teints avec des produits naturels, qui pour certains déteignent au touché, laissant une couleur bleutée sur les doigts.

Parc naturel

Avec un tel écosystème forestier diversifié, le parc national de Hoang Lien est considéré comme l’un des principaux centres de biodiversité du pays. En particulier, cet endroit préserve et maintient également de nombreuses belles caractéristiques de la culture traditionnelle des communautés ethniques vivant dans les zones centrales et tampons du parc national.

C’est-à-dire les activités de chant et de danse des Mong, Dao, Giay avec des instruments de musique tels que louange, flûte, trompette, harpe juive; architectures de logement des minorités ethniques.
En venant au parc national de Hoang Lien, les visiteurs sont immergés dans un environnement écotouristique attrayant.

De plus, les visiteurs peuvent également participer à des visites du village: venez et restez à la maison des ethnies, avec l’hôte, faire les travaux de la maison et se réunir à la salle communautaire le soir pour des échanges culturels et de chants et de danses.

Les visiteurs  peuvent peut être participer à des sports traditionnels tels que pousser des bâtons, tir à l’arc, remorqueur, marcher sur des échasses… ou visiter les villages, découvrir les mortiers de riz et les zones en terrasses… des ethnies.

Mont Fansipan, le toit de l’indochine

Le mont Fansipan est le plus haut sommet de l’Indochine. Son sommet est à la hauteur de 3143 mètres.  Au sommet de la Sève on peut faire l’ascension, qui est peut-être l’une des plus belles aventures de votre vie, ou même monter par le téléphérique, qui a été lancé en 2016.

Ici accueille également le prix d’escalade «Conquérir Fansipan» d’envergure nationale pour les athlètes nationaux et étrangers.