Home Culture Moeurs et coutumes L'alcool vietnamien

L’alcool vietnamien

La fabrication de l’alcool vietnamien 

L’alcool vietnamien  est fait à partir du riz gluant. Le riz cuit à la vapeur, mis à fermenter, puis distillé, il s’appelle ruou trang (l’acool blanc) ce qui le distingue des autres alcools parfumés aux fruits ou aux fleurs, appelés ruou mui (alcool odorant) ou (alcool coloré) comme des alcools aux chrysanthèmes, au lotus, au citron…C’est aussi un très bon accompagnement pour les médicaments. Parmis les alcools médicaux, on trouve des alcools précieux aux serpents (tam xa) = trois serpents ou Ngu xa (collection de 5 différents serpents dans l’alcool).

Cependant, pour déguster, les connaisseurs n’emploient que l’alcool de base (l’acool blanc très fort). Pour le culte des ancêtres il faut toujours un verre d’alcool blanc à plutôt que tout autre alcool, parfumé ou médical. Au Vietnam, certaines régions sont réputées pour leur alcool blanc comme le village de Vân ou celui de ke Mo.

Le ruou can – un fameux alcool chez des ethnies minoritaires au Vietnam

Lacool-ruou-can-des-ethnies
L’acool ruou can des ethnies

L’alcool et les vietnamiens

Depuis longtemps l’alcool vietnamien au chalumeau est une tradition devenue incontournable dans la vie des peuples des montanges du Nord-Ouest, du nord et des Hauts-Plateaux du centre. Chaque famille, aussi démunie soit-elle, se doit de disposer d’une jarre d’alcool toute prête à la maison. Chaque population a ses propres rites pour boire le Ruou can, mais le sens de cette coutume est le même. C’est un alcool qu’on ne boit jamais en solitaire, mais toujours en communauté dans les grandes occasions comme au Nouvel An, à la moisson, pour fêter le printemps, pour un mariage, une naissance, un jubilé, une nouvelle maison, des retrouvailles, des anniversaires, au fêtes commémoratives ou rituelles…

Il ne s’agit pas de noyer un chagrin, ni de s’enivrer entre amis, ou de faire la noce: pas besoin donc de manger en buvant, l’alcool est à base de céréales. Le secret réside dans les substances de fermentation préparées à partir de feuilles de la forêt et don’t la composition est soigneusement cachée aux étrangers. Le ferment est mélangé à l’amidon puis mis dans une jarre et recouvert de balle de paddy.

Ensuite, on ne le distille pas comme pour un alcool ordinaire, mais on enterre la jarre pendant exactement 100 jours. Plus on le laisse en terre, meilleur sera le produit. Le jarre à alcool est une chose très importante. Les compatriotes de la montagne croient que chaque jarre à alcool possède son génie gardien.

alcool-vietnamien
L’alcool des serpents au Vietnam

La caractéristique de l’alcool à la canne est qu’il en se boit pas avec des tasses ou des verres, mais en aspirant directement à la jarre à travers une longue canne appelée Can faite d’une tige de bambou très fine ou celle d’un autre végétal appelé D’rao.

On le boit avec plusieurs cannes. En générale, si c’est une cérémonie sacrée, on utilisera une canne unique. On doit mélanger à l’alcool le sang d’une bête sacrifiée, et autour de la jarre, la doyenne de la famille aura l’honneur de boire la première. Ensuite, viennent les autres qui se repassent la canne après avoir bu. On ne doit pas lâcher la canne s’il n’y a personne pour prendre la suite. L’unicité de la canne réaffirme la solidité des membres de la famille et de la communauté: tout le monde, vivant ensemble dans un même village, travaillant les mêmes champs, sous la protection d’un même génie, boit avec la même canne pour se témoigner d’un amour mutuel, s’entraider et se réunir pour préserver l’existence et la continuité de la famille.

l'alcool vietnamien
Les minorités ethniques boivent un verre

Lors de l’occasion de la fête, les visiteurs étrangers seront toujours les hôtes d’honneur, placés au centre de l’assemblée, à côté des anciens du village. Les coutumes veulent que des jeunes hôtesses invitent l’étranger à boire et à danser pour le mettre à l’aise et lui permettre de se mettre rapidement à l’unisson de toute la communauté, comme un ami de longue date, ou un membre de la famille.

À voir aussi: