Home Culture Croyance Le culte de l'homme

Le culte de l’homme

Le culte de l’homme et des ancêtres

Le culte de l’homme,  est la croyance selon laquelle mourir est retourner avec les ancêtre aux Neuf Sources, mais de là leurs âmes reviennent en permanence en visite et protège la descendance, c’est la base du Culte des ancêtres.

génie tutélaire vietnam

Une tradition indispensable dans la vie vietnamienne

Chez les Vietnamiens, cette croyance est devenue la plus répandue et la plus développée jusqu’à devenir presqu’une religion. Même les non croyants ont un autel des ancêtres chez eux.

À la différence des Occidentaux qui font attention à la date de naissance, les Vietnamiens attachent beaucoup d’importance au jour de mort dans le culte des ancêtres, car c’est le jour où l’homme entre dans l’éternité.

Outre ce jour-là, on pratique une dévotion le 1è jour et le 15 è jour du mois lunaire, appelés Soc vong (sygygie) ainsi qu’aux jours de fêtes rituelles et lors des grands événements de la famille.

Lors de cette prière, on leur demande généralement la bénédiction ou le remerciement sur un sujet en particulier : naissance, le mariage, construction de la maison, grand voyage, examen…

statue-de-lEmpereur-du-ciel
Statue de l’Empereur du ciel

L’autel et les offrandes

L’autel des ancêtres est toujours placé dans la pièce centrale à l’endroit le plus respectacle de la maison. D’après la conception vietnamienne, il n’y a pas de différence entre le monde où nous vivons (Yang) et le monde des morts (Yin): On présente donc à l’autel pour les ancêtres, des choses parfaitement matérielles: Nourritures, vêtements, objets usuels quotidiens et argent (ces dernières choses en papier, appelés vang Ma-objets votifs)

Seul la nourriture est réelle, et généralement accompagnée de fleurs, d’encens et d’alcool (facutatif) qui doit être de riz.

Une chose qui ne doit pas faire défaut, c’est une tasse d’eau claire: C’est le bien le plus précieux du riziculteur après la terre. Après la combustion des baguettes d’encens, on brûle le papier votif et verse la petite tasse d’alcool ou d’eau sur les braises. C’est ainsi que les morts reçoivent leurs présents dans l’au-delà. Les flammes et la fumée s’élèvent dans le ciel, l’alcool liquide se mélange au feu pour imprégner la terre: devant nos yeux s’effectue une osmose feu-eau (Yin -Yang) et ciel-terre-eau” trois pouvoirs”.

Les génies 

Chargée de contenu philosophique:

La culte du Tho Cong, ce Génie du Sol, une forme de Dame de la Terre est celui qui veille sur l’ensemble des choses concernant la famille, son bonheur et sa vie quotidienne. Où que l’on vive. Il y a toujours un Tho Cong (chaque terrain a son génie et chaque rivière a le sien). Les relations entre Tho cong (Génie du sol) et les ancêtres (Génie humain) au sein de la famille sont très intéressantes. Tho Cong qui décide du devenir-avenir, du bonheur ou de la malchance pour toute la famille, est le génie le plus important. Mais les ancêtres à qui on doit sa vie doivent être les plus respectés. Pour maintenir la bonne entente de tous les esprits, au Vietnam on réserve aux ancêtres la pièce principale de la maison. Tho Cong occupe la pièce de gauche qui, suivant les “ cinq principes” représente l’Est), est l’endroit le plus important après le centre.

une-fête-villagoise-au-Vietnam
Photo d’une fête villagoise au Vietnam

On vénère les génies protecteurs des villages et de la nation. Dans chaque village, il y a bien sur un temple, ou la maison communale pour honorer le culte du Génie tutélaire.

La famille entretient le culte des ancêtres, le village celui du Génie tutélaire du village, le pays vénère le Roi originel-le roi Hung.

Les Vietnamiens vénèrent aussi des Tu Bat Tu (Quatre Indestructibles), Monsieur Ta Vien, Giong, Chu Dong Tu, Lieu Hanh. Ce sont les génies qui aident la population du vietnam dans la lutte contre les ennemies, les fléaux naturels, ect…

 

 

À voir aussi:

Inscrivez-vous à notre newsletterPour recevoir des nouvelles, articles culturels...