Home Culture Mœurs et coutumes Le tabac au Vietnam

Le tabac au Vietnam

L’histoire de tabac au Vietnam?

Au Vietnam, les femmes ne fument pas et elles ne boivent pas de l’alcool. Si le chique de bétel est un plaisir féminin, celui des hommes est principalement le tabac, sous forme de feuilles séchées, effilées et mises dans un fourneau de pipe.Dans les anciens temps, depuis les rois et empereurs jusqu’au plus bas échelon de la société, on fumait.

le-tabac-au-vietnam
Femme ethnique fumant du tabac

L’art de fumer au tabac

Quand fumer la cigarette en Occident ne nécessite que du feu (côté Yang), fumer au Vietnam est une véritable combinaison entre l’eau et le feu, le Yin et le Yang. La pipe en bol est constituée par une boule piquée de deux trous rapprochés. On remplit le boule d’un tiers d’eau. Dans le grand trou, on fixe le fourneau prolongé par un tube qui plonge dans l’eau et on fume à l’aide d’un tuyau souple appliqué au petit trou. Le tabac mis dans le fourneau brûlé (par le feu). L’air aspiré par le tuyau entre par le fourneau et rencontre l’eau, avant de pénétrer dans le corps. Ainsi, la fumée de tabac (Yang) traverse l’élément liquide (Ying) produisant un bruit sonore avant d’arriver dans la bouche du fumeur et d’imprégner ensuite chaque cellule de son corps. Et fumer avec tous ces accessoires comme les pipes est devenu une passion. On dit des couples d’amoureux passionnés qu’ils sont “say nhu dieu do” (ivres à renverser les pipes).

le-tabac-au-vietnam

“Nho ai nhu nho thuoc lao

He chon dieu xuong, lai dao dieu len”

(Le tabac me manque tout comme elle

J’ai pourtant enterré tout mon attirail

Mais je l’ai déterré vaille que vaille

Pour pouvoir encore fumer de plus belle”

À voir aussi:

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]