Home Destination Yen Bai Lam Thuong Yen Bai, la vallée paisible du Vietnam

Lam Thuong Yen Bai, la vallée paisible du Vietnam

Lam Thuong au Vietnam est une commune du district de Luc Yen de la province de Yen Bai. A plus de 250 km de Hanoï et à environ 80 km de la ville de Yen Bai. Luc Yen est une halte intéressante lors d’un voyage à Sa Pa ou Ha Giang. Il y a des forêts, des collines, des cascades, des champs et le village du peuple Tay... très adapté aux amoureux de la nature.

On peut le dire, ce coin reculé coincé dans une vallée  fait un peu penser au paradis,  de plus les habitants vous accueillent de la plus amicale et sincère des manières. Il y’a toujours un sourire au coin du chemin.

Ici le tourisme se développe, un peu, mais il semble  maitrisé comme par magie et reste à la marge des activités agricoles, on compte très peu de maisons d’hôte, l’éloignement de l’endroit le préserve sans doutes du tourisme de masse.

luc-yen-lam-thuongComment y aller ?

Le village se situe a 250 km de Hanoï et il faut compter au moins 5 heures de route pour y arriver. La route est bonne, avec une grande portion d’autoroute (200Km) , puis le tracé est un peu plus sinueux. Le village culmine à seulement 250 mètres d’altitude, donc il n’y a pas de routes de montagne.

Il est possible de prendre un bus depuis Hanoi, il y a quelques trajets par jour, il vous dépose environ 5 heures plus tard dans la ville principale  Luc Yen. Il vous reste environ une demi heure en taxi pour atteindre le village de Tham Luong.

carte-lamthuong-itineraire
itinéraire Hanoi – Lam thuong

Le plus confortable est de s’y rendre en véhicule privé.

Les habitants de l’ethnie Tay

À Lam Thuong, vivent principalement des Tay, vous pouvez remarquer l’architecture typique de leur  maisons en bois sur pilotis avec des toits de chaume et de nombreuses fenêtres. Beaucoup de maisons ici ont entre 50 et 60 ans.

maison-piloti-tay
maison-piloti-tay

Si la nuit, la maison sur pilotis est le lieu où toute la famille se retrouve pour manger et dormir, le jour, oreillers et meubles sont soigneusement nettoyés et rangés  pour ouvrir toutes les fenêtres et accueillir les invités. L’accueil est vraiment un art chez les Tay, il vous suffit d’entrer dans la maison du peuple Tay pour ressentir l’ouverture et l’hospitalité des autochtones.

enfant-ecole-vietnam

Les Tay ici vivent principalement de l’agriculture, cultivent du riz, des cultures, élèvent du bétail et de la volaille. En plus des vastes rizières qui entourent la maison, chaque famille possède un étang à poissons. L’eau des ruisseaux de montagne se déverse de sorte que l’étang est toujours plein d’eau pour nourrir les poissons et les canards. De nombreuses familles élèvent des poulets, des cochons, des lapins, cultivent légumes et fruits.

D’autres natifs on choisit de travailler plus loin dans des usines de fabrication telle que Samsung, ils rentrent le week-end, leur salaire est un apport important pour le confort de la famille.

Combien de jours passer à Luc yen? Que faire?

Trois jours dans la vallée sont probablement suffisants. Vous avez amplement le temps de profiter tranquillement de tout les atouts du coin.

Balade vélo ou à pied

Se promener dans les environs constitue une première activité idéale pour découvrir les environs. C’est plat et les routes sont facilement praticables. Vous pouvez vous imprégner de l’ambiance bucolique et échanger avec les habitants.

ethnie-tayIl y ‘a deux récoltes de riz, en mai et en septembre et c’est donc à cette période que les paysages sont les plus beaux. Vous aurez aussi la chance d’observer le travail du champ et les agriculteurs à la tâche, toujours dans la bonne humeur.

recolte-riz-luc-yen
Le travail des champs

Randonnée et baignade cascade

De la promenade à la randonnée ardue, de nombreuses options sont envisageable, voici quelques idées intéressantes.

  • Randonnée forêt de bambou – cascade Thac Nam Chan

Pour les adeptes de sensations et d’aventure; l’itinéraire vous mène dans la jungle et la forêt de Bambou. Un guide local est quasiment obligatoire pour vous indiquer le chemin. Le point de départ se situe non loin du centre village. Comptez une bonne demi journée de marche pour parcourir les 7 kilomètres de distance. On compte un dénivelé de 250 m mais la première partie est vraiment difficile avec des passages glissants.  En effet sur les deux premiers kilomètres, ils faut s’aider des mains pour avancer . Vous vous retrouvez dans une forêt de bambou luxuriante. Vous découvrez même l’arbre le plus gros de la province!

arbre luc yen
La circonférence du tronc est impressionnante

Vous arrivez ensuite rapidement à la cascade où vous pouvez vous baigner et vous rafraichir. La cascade en elle même n’est pas des plus impressionnante, mais l’endroit en lui même niché entre les montagnes est vraiment paisible et une baignade après l’effort vaut ici tout l’or du monde!

cascade-luc-yen

Selon l’option choisie le guide vous cuisinera un délicieux poulet grillé!barbecue-Vietnamien

Vous retournez ensuite à votre logement par un chemin bordé d’une végétation luxuriante et de beaux paysages

  • Randonnée cascade Thac Nam Chan – aller retour

Cette option vous mène à la même cascade mais vous faites l’aller et retour sur le même chemin. Départ depuis votre logement, le chemin est un peu plus long en distance (8km) mais la route est très facile et vous évite d’emprunter des passages délicats.

lam-thuong

  • Balade cascade Thac Na Ken

Situé à l’autre extrémité du village, la cascade Thac Na Ken est accessible via une promenade facile d’environ une heure. Vous profitez en chemin de cette même atmosphère plaisante campagnarde. voyez ci dessous la localisation des deux cascades

xoi farmstay

  • Le marché aux rubis de Luc Yen

Situé dans la ville de Luc Yen, à 17 kilomètres du village, le marché au pierre ouvre tout les jours le matin à 8H30.

Le marché est organisé avec des tables numérotées derrière lesquelles des dames exposent leur rubis. Vous pouvez voir toute sorte de forme et de couleurs. Pour le prix, il peut varier entre minimum 500 000 dong ( 20 euros ) et un maximum très élevé.

En effet ce marché sera plutôt destiné au professionnels, bijoutiers qui viennent ici acheter la matière première.

Même sans acheter il est intéressant d’observer ce marché qui, si il n’est pas incontournable permet d’apprécier une manière de commercer originale au Vietnam.

marché au rubis

Ou dormir, ou manger ?

Après une bonne journée de vadrouille, profiter d’une bière et d’un bon repas à la maison d’hôte suffit à nous combler. Il faut le dire, le soir, le village est très calme et il n’y a pas grand chose à y faire.

Votre lieu d’hébergement, chez l’habitant sera sans doutes le meilleur endroit pour passer la soirée .

Vous bénéficierez d’un repas copieux et délicieux dans une ambiance chaleureuse et une fois sustenté, il ne vous restera plus qu’a rêver sur la terrasse avant de rejoindre morphée.

repas-chez-habitant
Un repas typique chez l’habitant

La maison d’hôte « xoi farm stay » avec laquelle nous collaborons est vraiment des plus agréable et propose différentes options de couchage : En salle commune séparé par un rideau, dans une chambre fermée, ou bien carrément dans un bungalow privatif.

Tout est très propre et bien tenu.

chambre commune

Faisant référence à la cuisine du peuple Tay à Lam Thuong, en mangeant ici, vous aurez droit à des spécialités à base  de poisson, de canard, de poulet, et pousses de bambou. Tout les aliments sont cultivés et transformés par les familles elles-mêmes, c’est la garantie d’un repas délicieux et d’origine contrôlée !  Si ils le veulent, les visiteurs peuvent retrousser leurs manches pour attraper des poissons, des canards ou aider les villageois à faire du feu pour cuisiner. Les histoires au coin du feu ou autour du plateau de riz sont toujours un souvenir impérissable après le voyage.

Le bambou, une spécialité locale

Comme beaucoup de région au Vietnam, la culture du riz est prédominante, mais une autre spécialité plus spécifique est produite ici, la culture du Bambou. Les vietnamiens sont très friands du Bambou séché qu’il accommodent dans divers plats, notamment pour cuisiner le célèbre Pho.

En arpentant la région vous remarquerez que le Bambou est proéminent dans la végétation et vous aurez l’occasion d’observer la technique pour sécher le bambou. Vous pouvez ramener des kilos de bambous à un prix imbattable, c’est ce que font les Vietnamiens lorsqu’ils sont de passage ici.

bambou-seche
technique de séchage du bambou

Conclusion

La vallée de Luc yen promet une expérience apaisante et enrichissante. Si vous voulez vous vous imprégner d’une vie campagnarde Vietnamienne en pleine nature, c’est surement un endroit idéal. Hors des sentiers battus, ce village semble avoir trouvé l’équilibre entre modernité et authenticité.

Inscrivez-vous à notre newsletterPour recevoir des nouvelles, articles culturels...