horizon vietnam travel
Rencontre au bout du monde - les voyages dans les rêves!
(Prix d’un appel local en france)
0970444651
Vietnam Cambodge Laos Birmanie Chine

La province de Yen Bai

La province de Yen Bai

belles-photos-voyages-province-de-yen-bai

La province de Yen Bai se situe sur l’axe routier divisant le Tonkin en deux moitiés très contrastées: le Nord-Ouest aux reliefs très accidentés et le Nord-Est plus vallonné. Yen Bai réunit donc en elle les caractéristiques de ces deux régions. Entre Hanoi et Lao Cai qui commence à devenir assez animée par les activités touristiques ou entre Hanoi et Ha Giang-cette province à l’extrémité Nord du pays c’est un dépaysement total. Yen Bai à quelques 200 km de la capitale vietnamienne peut tout à fait être une escale paisible tant pour l’aller que pour le retour: séjours dans des jolis villages de Thaïs avec des plats succulents accompagnés de verres d’alcool local, ballades dans les vallées verdoyantes. Le “col des photographes Nghia Lo-Mu Cang Chai” offre des vues dominant les rizières en échelle et des séjours chez les Dao à côté du grand lac Thac Ba et des plantations de palmiers. Des croisières sur l’eau et des visites de plantations de théiers finiront de compléter votre découverte de la région… Bref, Yen Bai est une région qui garde une sérénité typique du moyen et du haut Tonkin: sans être touristique, les gens vous réserveront un accueil chaleureux comme le soir autour d’un repas préparé par la famille avec une convivialité rare.

Sur les routes, ne vous attendez pas à croiser de gros cars de touristes! Tant mieux! Vous promènerez plutôt vos regards dans la plus grande tranquillité!

Les quelques sites attrayants à ne jamais manquer à Yen Bai :

+ Mu Cang Chai, nous vous invitons à voir notre article sur Mu Cang Chai

+ Les villages des Daos au Pantalon Blanc au bord du lac de Thac Ba :

Les villages des Dao de la commune Vu Linh sous l’ombre des palmiers dispersés le long du lac de Thac Ba ont une manière particulière d’accueillir des touristes. Si la beauté et la sérénité du lac de Thac Ba sont des avantages incontestables de cette localité, l’attitude des Daos, appelés souvent “Dao aux pantalons blancs” vis à vis des touristes est un vrai cadeau pour les voyageurs. En effet, on n’y croisera presque aucun commerce pour touristes comme c’est souvent le cas dans d’autres sites fréquentés du Haut Tonkin, les gens font toujours ce qu’ils ont l’habitude de faire. On ne se sent pas du tout que votre présence ici est quelque chose d’étrange! Tout ce qu’il faut à un touriste est déjà là. Les larges maisons en bois sur pilotis à trois compartiments de Ngoi Tu ont l’habitude d’accueillir des touristes tant vietnamiens qu’étrangers depuis bien longtemps sans qu’on ne le sache! De telles maisons d’hôte sont tout à fait semblables aux autres habitations du village. Les seules différences seraient peut-être des matelas un peu plus épais mis à la disposition des touristes à l’intérieur des maisons ou le confort des toilettes ou des repas préparés avec soins tous les soirs…Mais c’est en entrant dans la maison seulement qu’on va le saura! Pour le reste, il sera difficile de sentir une certaine “odeur touristique” dans ces villages. Le mot “tourisme” semble ne pas exister dans le vocabulaire des gens. L’accueil et le logement des touristes est comme un acte inné à chaque famille, à chacun des membres du village. C’est peut-être pour cette raison que la commune Vu Lin est souvent évoquée, par bouche à oreille plutôt que par les autres médias, comme un formidable lieu de tourisme communautaire, car chacun est conscient de ce que la beauté de sa terre lui rapporte et de ce qu’il doit faire pour la protéger.
Si vous voulez faire une croisière sur le lac de Thac Ba -c’est d’ailleurs très recommandé-, chaque famille qui vous accueille à Vu Linh mettra à votre disposition un bateau, soit un long bateau à moteur-un peu bruyant, soit un petit sampan plein de charme, et un conducteur pour découvrir les coins paisibles de ce lac.
Vu l’éloignement de Ngoi Tu par rapport aux axes routiers principaux, ce lieu s’inscrit plutôt dans un circuit de découverte du nord, comme dernière étape pour permettre aux touristes de se ressourcer.