Home Culture Fêtes vietnamiennes Les fêtes au Vietnam

Les fêtes au Vietnam

Les fêtes au Vietnam sont souvent méconnues en occident… Bien que le peuple Vietnamien accorde beaucoup d’importance au travail et à l’éducation, c’est aussi un peuple chaleureux et festif!

Les fêtes au Vietnam sont l’occasion pour les Vietnamiens de  se retrouver en famille et entre amis. De relâcher la pression du quotidien. Ces évènements sont particulièrement appréciés puisqu’ils sont souvent synonymes de jours fériés.  Officiellement dans le secteur du privé, on ne dispose que de 12 jours de congés payés, c’est donc avec délectation que les vietnamiens profitent de ces jours non-travaillés.

Les jours fériés durant les fêtes ne seront pas forcément de tout repos. Il faut souvent beaucoup de préparation, notamment culinaire pour organiser ces grands rassemblements.

La plupart des fêtes Vietnamienne sont basée sur le calendrier lunaire. C’est pourquoi pour mieux comprendre le déroulement de ces évènements, nous vous conseillons de consulter notre article sur les Calendriers lunaire et solaire Vietnam.

Voyons ici l’ensemble des fêtes au Vietnam.

 La fête du Génie du foyer « Ông Táo »

geniefoyer

Période de l’évènement : Janvier- Février

Cette évènement se déroule proche de la fin d’une année lunaire. Le 23 -ème jour du dernier mois lunaire.

Comme son nom l’indique, on célèbre le génie du foyer durant cette fête! Ce génie est connu sous le nom de « Ông Táo ». Il est  chargé de faire état du comportement des Vietnamiens à l’intérieur du foyer. Il va faire son rapport à l’Empereur de Jade qui se trouve dans les cieux!

Le génie de chaque foyer Vietnamien monte donc au ciel le 23 -ème jour du dernier mois lunaire pour rapporter à l’empereur. Cette date coïncide souvent en janvier ou en février du calendrier solaire. Il reviendra dans les foyers dans la nuit séparant l’ancienne et la nouvelle année.

Ce rapport est fort important puisqu’il peut modifier le destin, prolonger ou abréger la vie des familles selon les comportements.

Selon la légende, les génies montent au ciel sous la forme d’une carpe. Alors les familles mettent des poissons vivants dans des aquariums improvisés  à coté  de l’autel des ancêtres le jour de leur montée au ciel. On les libère dans le fleuve ou dans le lac près de chez soi. Au ciel,

les génies vont signaler à l’Empereur de Jade la situation de la famille pendant toute l’année. On leur fait des offrandes car on espère bien qu’il va protéger la famille, pour qu’elle soit toujours prospère et heureuse!

Fêtes du premier mois de l’année lunaire au Vietnam (fête du TET)

fetes-au-vietnam
en famille lors de la fete du tet

Période de l’évènement : Janvier ou Février

La fête du TET, ou fête du nouvel an lunaire est la fête la plus importante au Vietnam. On célèbre le nouvel an lunaire tout le long du premier mois de l’année lunaire.

Les moments de rassemblement familiaux s’effectue principalement le premier jour du nouvel an ainsi que toute la semaine qui suit.

Afin de préparer la maison à recevoir les diverses visites familiales et amicales, il convient d’apprêter correctement la maison. Tout comme le sapin pour Noël en France, le Vietnam a son arbre de fête!

En fait il y en a trois sortes d’arbres pour célébrer le Têt:

Le Kum Quat :

Kumquat
Dans le nord, Le kum quat est souvent plébiscité, Les feuilles vertes du kumquat et les fruits dorés témoignent de la richesse, de la nouvelle année annonçant une bonne récolte, de la prospérité, et abondance de vitalité pour la nouvelle année!

Le pêcher :

fleur-pecher
L’arbre de pécher. la fleur de pêcher incarne le renouvellement et l’épanouissement. Sur chaque fleur on peut compter une centaine de fleur ou bouton, Cette fleur apporte de l’intimité, de la joie, de l’espoir d’un nouvel an plein de paix et de prospérité.

L’abricotier :

fleur-abricot
Adulée pour de nombreuses raisons, la fleur d’abricotier (Ochna integerrima) est l’espèce la plus plébiscitée par les habitants du Sud du pays. Cette fleur de couleur jaune et brillante à plusieurs pétales symbolise la chance, le bonheur et la prospérité pour tous les foyers. Sa couleur apporte encore, comme le croient les habitants, la sérénité aux foyers. D’autre part, cette fleur ne s’épanouit qu’au printemps dans un doux climat.

Parfois on l’on nomme cet événement le nouvel an Chinois. C’est une erreur, car c’est bien le passage au nouvel an lunaire. Le nouvel an lunaire est également le plus grand évènement en chine et c’est jour férié de chine.

Pour tout savoir sur la fête du Têt au Vietnam, veuillez consulter notre article dédié.

La fête Trung Nguyen au Vietnam

plats-vietnamiens-populaires

Période de l’évènement : Juin ou Juillet

la fête Trung Nguyen est également connue sous le nom : Fête Vu Lan.

On la traduit aussi la fête des fantômes ou la célébration des âmes errantes. La date de l’évènement est le 15 jour du septième mois lunaire.

Dans les fait, les festivités ancestrales. des rites du Vu Lan et du Trung Nguyen commencent une ou deux semaines avant le 15 -ème jour du septième mois lunaire. Les Vietnamiens vont remplir les autels des ancêtres de dons sous formes de nourriture, vêtements, objets en papiers votifs qui leur sera utile dans l’autre monde.

Selon la légende les offrandes aux défunts vont débarquer dans l’autre monde grâce à un bateau céleste. Au plus tard le 15e jour du 7e mois lunaire. Ils faut donc que les offrandes soient prêtes avant le jour fatidique.

Donc  chaque famille prend soin de préparer un repas copieux à offrir aux âmes errantes.  Mais ne vous inquiétez pas, toutes ces délicieuses préparations culinaires sont ensuite dégustées par la famille une fois le bateau passé!

Tet Nguyen Tieu, la fête des lanternes

fête-traditionnelle-vietnamienne
La fête de la mi-automne au 8è mois

Période de l’évènement : Février ou Mars

La fête des lanterne a lieu lors de la première pleine lune de l’année lunaire .

A cette occasion, les Vietnamiens se rendent dans les pagodes pour prier.

Cette fête fait partie des quatre pleines lunes les plus importantes des Bouddhistes : après le 15 avril (

  • en avril la Cérémonie de Vesak
  • Juillet Cérémonie de Vu Lan
  • En octobre Cérémonie de Ha Nguyen

Lors de ces trois autres pleines lunes, les bouddhistes et Vietnamien se rendront à la pagode pour prier

La fête des lanternes et plus populaires que les trois autres célébrations. En effet à cette occasion,  les pagodes et les rues sont décorées de lanternes. Après la prière religieuse, le soir venu on se balade dans les rues pour profiter des lumières. Cela donne un atmosphère charmant et très particulier à chaque endroit au Vietnam. Cette fête connaît un succès particulier à Hoi An, ville des lanternes…

La fête Trung Thu (la mi-automne au 8 è mois)

fete-mi-automne

Période de l’évènement : Septembre ou Octobre

La Fête de la mi- automne est célébrée le soir du 15e jour du huitième mois lunaire, qui peut varier en fonction des années. Généralement en septembre ou en octobre.

Le jour de cette fête, la pleine lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l’année, ce qui symbolise l’unité de la famille et le rassemblement.

Prés d’un mois avant la fête,  apparaissent aux quatre coins des rues une multitudes de petites échoppes aux devantures colorées. C’est l’endroit pour se procurer les fameux gâteaux de lune, indispensable pour célébrer l’événement, la tradition autorise à s’en empiffrer une semaine avant le jour officiel de la fête!

On peut comparer cette tradition avec notre galette des rois que nous dégustons tout au long du mois de janvier.

La composition du gâteau est très variée,  graine de lotus, noix, pâte de durian, pâte de haricots rouges, purée de dates, purée d’ananas, purée de soja… il y’en à pour tout les goûts!

Têt Trung thu, la fête de la pleine lune devient aussi  la fête la plus importante dans le calendrier des enfants. Des objets de toutes sortes, lanternes en forme d’étoiles, masques de personnages légendaires, têtes de lion, flambeaux et jouets multicolores abondent les quartiers depuis des jours.

Traditionnellement ce sont les grands – parents et parents  qui s’apprêtent à préparer eux- même des cadeaux pour les petits. Mais en réalité, à la ville, les magasins font la loi!

La Fête de la mi-automne est un moment d’allégresse pour les enfants. Le soir de la pleine lune, ils descendent dans les rues pour participer aux processions de lanternes. Les rues s’animent au son des tambourins et des danses de la licorne. Les fillettes arborent des serre-tête à pompons, des ailes de papillon, les garçons des masques et tous défilent avec leurs lanternes dans les ruelles ou les artères bondées du centre-ville.

Tard dans la soirée, dans chaque famille, les parents organisent des « réveillons sucrés » pour les enfants. Sur les plateaux figurent, outre les traditionnels gâteaux, des fruits de saison comme pamplemousse, kaki, banane, orange. La Fête de la mi-automne est une occasion non seulement de manger, de jouer mais aussi d’apprendre. Sous le clair de lune étincelant, réunis autour d’un plateau de fruits et de friandises, grands-parents ou parents racontent aux enfants des légendes : celle de la Belle Hang Nga ou celle du gros malin Cuôi, dont les traces sont bien visibles sur la grosse lune d’automne.

Bien-sur parmi les fêtes au Vietnam, celle-ci est la plus appréciée des enfants!

La fête Han Thuc

Période de l’évènement : Mars

Tet Han Thuc  est la fête des aliments froids!  C’est un festival traditionnel des Vietnamiens qui a lieu le 3ème jour du troisième mois lunaire de l’année. C’est l’occasion de se réunir en famille et de se souvenir de l’ancêtre.

Ce jour-là, tous les membres de la famille se retrouve à la maison familiale  pour cuisiner  ensemble «banh troi» et «banh chay».

«Banh troi» et «banh chay» sont deux plats traditionnels de Tet Han Thuc au Vietnam. Les premiers sont des sphères faites de farine de riz gluant avec un morceau de sucre à l’intérieur. Les «Banh chay» sont plus gros que les «banh troi» et contiennent de la pâte de haricots verts sucrée au lieu d’un morceau de sucre.

Une fois préparés ils seront placés sur un plateau proche de  l’autel des ancêtres.  Le maître de maison brûlera de l’encens pour inviter l’ancêtre à profiter du festival  en famille. Ensuite, toute la famille mangera ensemble.  Ces sucreries sont généralement accompagné de coco et du sésame.

Dans certaines régions du Vietnam,  les gens fabriquent également du «banh rom» ce jour-là. «Banh rom» partage des caractéristiques similaires avec «banh chay». Le manteau est fait de farine de riz gluant avec une pâte de haricots verte sucrée à l’intérieur. «Banh rom» est généralement enveloppé d’un morceau de feuille de bananier.

fete-traditionnelle-au-vietnam
Mets des fêtes au Vietnam

La fête du 5è jour du 5 è mois lunaire

Période de l’évènement : Juin

Parmi les fêtes au Vietnam, voici une petite fête peu connu en dehors des Vietnamien!

Le 5è mois du 5ème mois lunaire, c’est la fête des Bai-Yué au sud, pour marquer le moment le plus chaud au milieu de l’année.

D’ailleurs la fête du 5-5 tombe habituellement aux alentours du solstice d’été. La chaleur étant Yang, ce têt est encore appelé Doan Duong (Extrême Yang).

On dit que la chaleur est synonyme de maladie c’est pourquoi on nomme aussi cet événement : “ La fête pour éliminer la vermine et les parasites”.

Ainsi, lors de cette fête, on a l’habitude de consommer l’alcool de riz gluant au petit matin (pour énivrer les “ parasites” à l’intérieur du corps), ensuite de manger des fruits acides pour les tuer. D’autre part, ce jour-là, on se teint les ongles des mains et des pieds avec des plantes médicinales (un genre de henné) pour les protéger (et faire joli aussi!!).

Voilà, nous espérons que vous avez apprécié cet article sur les fêtes au Vietnam!

À voir aussi:

Inscrivez-vous à notre newsletterPour recevoir des nouvelles, articles culturels...