Home Culture Les Vietnamiens Système des soins de santé au Vietnam

Système des soins de santé au Vietnam

Être loin de votre pays familier peut être une expérience effrayante, surtout si vous êtes malade ou avez besoin de soins médicaux. Nous espérons que cet article vous fournira les connaissances essentielles sur le système des soins de santé au Vietnam.

À l’heure actuelle, les services de santé au Vietnam varient énormément entre les zones urbaines et les zones rurales. Nous vous conseillons de bien vous informer si vous programmez un voyage au Vietnam. En lisant cet article vous en saurez déjà beaucoup!

sante-au-Vietnam

Aperçu du système de soins de santé au Vietnam

En tant que combinaison de la médecine orientale et de la médecine occidentale, ce système combinatoire des soins de santé au Vietnam offre une bonne prévention et un bon traitement de la maladie. Le gouvernement vietnamien vise à rendre un système de santé universel et abordable qui fournira à l’ensemble de la population des soins médicaux de base.

systeme de sante

Aujourd’hui, le système de santé est en évolution du Vietnam, c’est un système mixte public-privé.

Le système public est organisé selon une hiérarchie administrative, avec le Ministère de la Santé au sommet et les autorités sanitaires provinciales et municipales ci-dessous. En effet, il comprend quatre niveaux administratifs d’établissements de santé :

  • Niveau national : Le Ministère de la Santé est responsable du secteur des soins de santé pour le gouvernement et gère plusieurs institutions, notamment des hôpitaux, des instituts de recherche et des universités. D’autres ministères gèrent également leur propre réseau d’hôpitaux.
  • Niveau provincial : A ce niveau, il existe plusieurs hôpitaux et centres médicaux. De plus, ils ont également des facultés de médecine offrant des programmes de médecine, de soins infirmiers et de pharmacie.
  • Niveau du district : Les centres de santé de district offrent principalement des services médicaux et préventifs.
  • Niveau de la commune : Les stations de santé communales se concentrent sur les services de soins de santé primaires au niveau de la commune.

Ces quatre niveaux du système de prestation des soins de santé au Vietnam offrent un accès aux soins pour tous.

systeme-sante-au-Vietnam
Organigramme du système de santé au Vietnam

Services de santé publique

L’accès aux hôpitaux publics est généralement moins cher mais souvent de moindre qualité en raison du plus grand nombre de demandes. L’accès aux hôpitaux publics est payant contrairement à la France. Il n’existe pas au Vietnam le système de carte vitale.

Le gouvernement vietnamien a mis en place un système d’assurance sociale et d’assurance maladie:

  • Assurance maladie : lorsqu’un assuré participe à un examen médical, à un traitement, à une rééducation, à un examen prénatal périodique, à un accouchement, il sera remboursé ou déduit immédiatement des frais d’hospitalisation et des médicaments à l’hôpital.
  • Assurance sociale : lorsqu’un employé perd ou réduit ses revenus en raison de maladie, maternité, accident du travail et maladie professionnelle, invalidité, chômage, vieillesse, décès, etc. Il faut que les employés doivent déposer et soumettre à l’entreprise pour que l’entreprise termine les procédures et l’envoyer à l’agence d’assurance sociale. Après, les travailleurs reçoivent une pension de l’assurance sociale.

L’accès à ces deux couverture n’est pas automatique.

Pour l’assurance maladie, elle est liée à l’activité professionnelle ou scolaire de la personne. En général, la personne assurée ou ses parents doit payer une petite partie.

Quant aux salariés sous contrat avec une organisation depuis plus de 3 mois, le coût total de l’assurance médicale est de 4,5% de leur salaire dont 1,5% seront payés par eux et 3% par leurs employeurs.

Pour l’assurance sociale, le montant payé pour l’assurance médicale d’un employé est également le montant qu’il doit payer pour son assurance sociale obligatoire.

assurance

Assurance de maladie gouvernementale au Vietnam

L’assurance maladie au Vietnam fournie par le gouvernement comprend trois types : l’assurance médicale, l’assurance contre les accidents et une partie de l’assurance sociale. L’assurance sociale est obligatoire pour certaines personnes, tant locales qu’étrangères, conformément à la loi vietnamienne sur les assurances.

Les frais de visite et de traitement médicaux ne sont exonérés que pour certains cas comme les enfants de moins de 6 ans et les personnes handicapées qui ne sont pas capables de travailler et sans revenus. Si vous n’êtes pas sur cette liste, vous devrez payer des frais médicaux, avec ou sans couverture d’assurance.

Les Vietnamiens utilisent principalement une assurance gouvernementale pour les chirurgies et les traitements majeurs. Le processus couvrira longtemps et les frais sont très élevés, comme la chirurgie orthopédique et les traitements contre le cancer. Pour les cas mineurs tels que les bilans de santé, les Vietnamiens négligent souvent l’assurance car les procédures sont trop compliquées.

Procédures dans les hôpitaux publics

Avant le check-up, vous devrez fournir vos informations et vous inscrire à l’hôpital, payer d’abord les frais, prendre le numéro et attendre votre tour.

Si vous souhaitez utiliser une assurance, vous devrez la présenter lors de votre inscription à une procédure de contrôle avant le paiement des frais. Lorsque vous vous enregistrez à des moments autres que les heures de bureau, votre paiement ne sera pas couvert par l’assurance. Si vous êtes hospitalisé ou avez besoin d’une intervention chirurgicale urgente, vous devez toujours payer les frais médicaux avant de recevoir un traitement. Vous devez vous rendre à l’hôpital que vous avez choisi lors de votre inscription à l’assurance. Lorsque vous vous rendez dans d’autres hôpitaux que celui que vous avez enregistré, il est fort probable que votre assurance soit refusée, à moins que l’hôpital enregistré ne soit pas spécialisé pour soigner votre maladie. Dans certains cas, votre assurance peut être acceptée lorsque vous avez rendez-vous dans des hôpitaux de même niveau (par exemple provincial et national).

procedure hopital

L’hôpital en fonction des soins nécessaire va établir des frais. Pour chaque situation, selon que vous avez une carte d’assurance ou non, et quel type de carte d’assurance vous possédez, vous allez payer une certaine somme.

Si vous avez des types d’assurance 1, 2 et 5, votre assurance couvrira 100% de vos frais médicaux avec différents niveaux de limitation à d’autres frais comme les médicaments et le transfert à l’hôpital. L’assurance type 3 couvrira 95% et 100% dans certains cas, et le type 4 couvrira 80%. De plus, tous les types de maladies ou les frais médicaux ne seront pas payés par l’assurance. Des exemples de frais de non-couverture sont le bilan de grossesse régulier qui ne concerne pas le traitement, l’utilisation de la prothèse et le traitement des problèmes de vision.

Établissements de santé publics

En fait, les normes des hôpitaux publics au Vietnam ne répondent pas aux attentes des étrangers comme en Amérique ou en Europe. L’établissement de santé public au Vietnam est généralement sous-financés. En outre, la majorité du personnel, y compris les infirmières et les médecins, ne parlent normalement que le vietnamien.

Cependant, les prestataires de soins de santé sont des médecins expérimentés et qualifiés. La grande taille des hôpitaux publics signifie qu’ils ont divers services médicaux pour traiter un large éventail de maladies.  La qualité et l’accès aux services médicaux comme le nombre de médecins et d’équipements de pointe pour le traitement dans les villes urbaines sont plus élevés que ceux des zones rurales. C’est en partie la raison pour laquelle de nombreux hôpitaux dans les grandes villes du Vietnam sont remplis de personnes venant de nombreuses provinces voisines à la recherche d’un traitement médical.

Souvent, les chambres sont insuffisantes pour tous les patients et sont généralement surpeuplées.  Par exemple, un hôpital public dans des villes cosmopolites telles que Hanoi et Ho Chi Minh-Ville est toujours surchargé avec une capacité de lits constamment en excès.

hopital public

Médicaments et pharmacies au Vietnam

L’achat de médicaments sans ordonnance au Vietnam est simple, mais les visiteurs doivent parfois faire attention aux médicaments contrefaits ou périmés. Les médicaments de base, les médicaments occidentaux et les médicaments orientaux sont tous en vente à travers le pays. Les pharmacies sont faciles à trouver et bien approvisionnées dans les grandes villes du Vietnam, en particulier dans les rues commerçantes, les zones résidentielles et autour des hôpitaux.

Dans les hôpitaux, il y a aussi des pharmacies sur place où vous pouvez acheter le médicament prescrit après le contrôle. Seuls certains médicaments seront couverts par une assurance.

Services d’urgence au Vietnam

Le numéro d’urgence au Vietnam est de 115. Cependant le trafic au Vietnam semble être très compliqué avec une congestion routière sévère, les ambulances au Vietnam n’arrivent parfois pas à temps. Un service d’ambulance privé plus rapide et plus efficace peut être fourni par les hôpitaux privés. Dans certains cas, l’utilisation de taxis pour atteindre l’établissement médical le plus proche pour un traitement médical d’urgence est nécessaire.

urgent services

Services de soins de santé privés au Vietnam

Les services de santé privés comprennent les hôpitaux privés. Ces services sont généralement plus chers que les services publics mais plus luxueux dans les services à la clientèle. Il n’y a pas de chiffre officiel sur le nombre de personnes qui achètent une assurance médicale auprès d’entreprises privées. Mais le coût est à un prix fixe et généralement plus élevé que celui du gouvernement, donc les gens qui pourraient se le permettre choisissent plutôt d’utiliser les services privés.

Généralement, les hôpitaux privés au Vietnam sont mieux équipés en terme de chambres et de services de haut niveau. Ils sont dotés de médecins qualifiés formés à l’étranger.  Et l’assurance maladie internationale est acceptée dans les hôpitaux privés du Vietnam. De plus, les médecins et le personnel médical travaillant dans des hôpitaux privés au Vietnam peuvent souvent parler anglais, français ou d’autres langues, ce qui facilite l’examen médical pour les étrangers au Vietnam.

Assurance vie

Il est possible de souscrire à une assurance vie. Le principe est de payer chaque mois ou chaque année une sommes et au bout d’un certain temps on récupère une somme avec les intérêts. Si il arrive un accident ou une maladie, l’assurance vie couvre les frais des soins à l’hôpital. Si la personne meurt, il y aura de l’argent donné à sa famille.

Certains noms courants d’assurance au Vietnam sont Prudential, Generali, Daichi-life, Bao Viet et les remises accordées par les hôpitaux privés (par exemple, Hôpital français de Hanoi, Hôpital Vinmec).

Établissements de soins de santé

Hôpitaux et cliniques : Certains hôpitaux privés réputés au Vietnam sont l’hôpital français de Hanoi, Vinmec, l’hôpital Français-Vietnamien, l’hôpital Hanh Phuc et l’hôpital Hoan My.

Les hôpitaux privés ont tendance à accueillir des expatriés, des touristes, ils acceptent donc une assurance santé internationale. Cependant, meilleur est le service, plus vous devez payer.De plus, leurs tailles sont souvent plus petites que les hôpitaux publics avec moins de personnel.

hopital privee

Les cliniques privées peuvent être gérées par une organisation privée (comme les cliniques françaises-vietnamiennes Saigon), ou par un médecin individuel du secteur public (ces cliniques ne sont donc ouvertes que le soir).

Pharmacies : Trouver des médicaments (en vente libre et sur ordonnance) dans des capitales comme Ho Chi Minh ou Hanoi n’est pas difficile. Même pour les nouveaux voyageurs, car il existe de nombreuses pharmacies qui peuvent être facilement trouvées dans les grandes rues, dans les centres commerciaux et sur les marchés locaux.  On reconnait une pharmacie vietnamienne  » Nhà thuốc (maison du médicament) » sur la devanture. En cas d’urgence tard dans la nuit, il existe également des chaînes de pharmacies pratiques qui ouvrent jusqu’à minuit, comme Pharmacity et Vistar Pharmacy.

Vérifiez toujours la date d’expiration sur l’emballage avant de payer car de nombreuses pharmacies malhonnêtes peuvent vous vendre le médicament contrefait ou périmé. Pour prendre des précautions supplémentaires, vous pouvez apporter vos propres médicaments de votre pays d’origine ou acheter des médicaments en vente libre dans les hôpitaux lorsque vous voyagez au Vietnam pendant une courte période.

medicament prive

Services d’urgence. Intervention médicale d’urgence * 9999. Il s’agit d’un service privé. La couverture actuelle de ce service est à Ho Chi Minh-Ville (14 districts). Vous pouvez les appeler 24h / 24 et 7j / 7, mais il existe des frais différents pour les abonnés dans la zone, les abonnés hors zone et les non abonnés. Le personnel peut parler anglais et vietnamien.

Procédures dans les hôpitaux privés

La procédure de contrôle est similaire à celle du secteur public. L’acceptation et la couverture de l’assurance sont basées sur la police de l’hôpital, le partenariat de l’hôpital avec la compagnie d’assurance et la police d’assurance. Certains hôpitaux privés ont également des programmes d’adhésion, avec lesquels les patients recevront des offres spéciales ou des réductions. Vous devrez également présenter votre carte d’assurance au personnel avant d’effectuer le paiement lors de l’enregistrement de vos informations à l’hôpital.

L’assurance gouvernementale peut également être utilisée dans les hôpitaux privés si les hôpitaux passent un contrat avec le service d’assurance sociale. Si vous devez payer la caution avant le traitement dans les cas urgents, cela dépend de la politique de l’hôpital.

Risques pour la santé au Vietnam

  • La contamination de l’eau est toujours un grand défi pour le gouvernement du Vietnam. Même si l’eau du robinet est sûre pour se brosser les dents ou prendre des douches, il est conseillé de ne jamais boire directement du robinet.
  • Le rythme chaotique du trafic vietnamien peut effrayer tout premier voyageur, suivez attentivement ces procédures de sécurité si vous décidez de participer à un moyen de transport.
  • Si vous voyagez dans des zones rurales où les normes d’hygiène ne sont pas toujours garanties, les maladies infectieuses comme l’hépatite B, l’hépatite C et le tétanos peuvent constituer une menace majeure. Assurez-vous d’avoir pris toutes les vaccinations nécessaires avant le voyage.
  • Les problèmes mineurs tels que les coups de soleil, la déshydratation, les insolations ne doivent pas être pris à la légère en raison du climat tropical, en particulier pendant l’été humide.

Vous devez également prendre ces précautions de base pour minimiser les risques et vous assurer que votre séjour au Vietnam est aussi sûr que possible.

Services de santé dans les zones reculées

La qualité et la disponibilité des soins de santé sont limités dans les zones rurales. Le gouvernement a conçu une série de nouveaux plans pour développer le système de santé dans les régions reculées du pays. Des cliniques et des hôpitaux locaux sont actuellement ouverts dans de nombreux districts tandis que des médecins bénévoles sont également recrutés.

Voyager au Vietnam pour une procédure médicale

De nombreux Vietnamiens résidant actuellement à l’étranger, et même des étrangers, choisissent le Vietnam comme destination pour diverses procédures médicales. Telles que des traitements dentaires, des problèmes de dermatologie ou d’infertilité, etc. en combinaison avec des parents en voyage ou en visite en raison du coût nettement inférieur par rapport à celui des occidentaux.

Demandez à vos amis vietnamiens, des connaissances pour des recommandations à un médecin de confiance qui traite généralement les patients locaux car le prix pour les médecins spécialisés dans le traitement des étrangers est beaucoup plus cher.

Conclusion sur les soins de santé au Vietnam.

Un voyage dans un pays étranger peut être une grande aventure d’une vie. C’est pourquoi il est extrêmement important de prendre des précautions avant votre départ pour minimiser les risques évitables et éviter les menaces inutiles.

À voir aussi:

Inscrivez-vous à notre newsletterPour recevoir des nouvelles, articles culturels...