horizon vietnam travel
Rencontre au bout du monde - les voyages dans les rêves!
(Prix d’un appel local en france)
0970444651
Vietnam Cambodge Laos Birmanie Chine

La pagode de la Dame Céleste (Thien Mu)

La Pagode de la Dame Céleste (en vietnamien : ChùaThiênMụ ou Chùa Linh Mụ) symbolise la Cité impériale de Hué. Celle-ci est non seulement mentionnée dans de nombreux vers romantiques, mais vous pouvez également la retrouver décrite dans différentes œuvres folkloriques, comme un endroit incontournable grâce à son ambiance sacrée et mystique.

Située sur la colline Ha Khe, au bord de la rivière des Parfums, la pagode de la Dame Céleste fut construite en 1601 par le Seigneur NguyễnHoàng, le premier seigneur Nguyễn de la région Annam. Elle est considérée comme la plus ancienne pagode de Hué.

Histoire

Sous la règle du Seigneur Nguyễn Phúc Chu, elle fut agrandie et réaménagée en 1665. En 1710, ce seigneur fit construire ĐạiHồng Chung, une grande cloche pesant 2 tonnes sur laquelle fut gravé un document. En 1714, il fit construire plus d’une dizaine de monuments de grande envergure par exemple le temple ThienVuong, le temple Dai Hung,… La plupart de ceux n’existent plus. Le Seigneur composa un texte qui fut gravé sur une grande stèle. Ce texte raconte le processus de la construction de la pagode, l’achat de plus de 1000 livres liturgiques bouddhiques en Chine, l’apologie des philosophies bouddhiques, l’histoire du bronze ThachLiem.

En 1844, à l’occasion de l’anniversaire de sa grand-mère, l’empereur Thiệu Tri construit une tour octogonale.

La Tour octogonale : La Tour de la Source de Félicitation (Phuoc Duyen)

La Tour de PhuocDuyen est un symbole populaire lié à la pagode de la Dame Céleste. Elle mesure 21 mètres de long, comprend 7 étages. Chaque étage rend le culte à chaque Bouddha. Il y a un escalier en spirale qui mène au dernier étage où on pratiquait le culte d’une statue de Bouddha en or. Devant la tour est le pavillon de Huong Nguyen. Sur le toit de Huong Nguyen, on y ajouta une Roue du Dharma (Le Dharmachakra) qui tournait quand il y avait du vent.

La tempête en 1904 détériora une grosse partie de la pagode. De nombreux bâtiments furent endommagés, dans lesquels le pavillon Huong Nguyen fut complètement effondré (il y a maintenant des traces). En 1907, l’empereur ThanhThai reconstruit, mais le temple ne fut jamais plus aussi grand qu’avant. Les deux côtés de la tour possèdent deux maisons quadrilatères, ainsi que deux stèles de Thieu Tri. Au fond, il y a deux maisons hexagonales, un pavillon pour les stèles et un pavillon pour la cloche du seigneur Nguyen Phuc Chu.

La pagode Thien Mu possède également de nombreuses antiquités ayant non seulement des valeurs historiques mais aussi artistiques. La statue des Génies Gardiens, la statue des Dix Rois d’Enfer, la statue de Bouddha Maitreya,… ou les sentences parallèles, les tableaux… ici marquent l’âge d’or de la pagode de la Dame Céleste.

Sur le terrain de la pagode se trouve un grand jardin de fleurs. Ici, on trouve un hòn non bộde Dao Tan, l’ancêtre du Tuồng au Vietnam, et la voiture – relique du bronze Thich Quang Duc. Thich Quang Duc s’est brûlé pour s’opposer à la politique de répression du bouddhisme de Ngo Dinh Diem en 1963.

Au bout du jardin se trouve la tombe de bronze de Thich Don Hau, est connue pour sa matière dans la pagode de la Dame Céleste qui consacra sa vie à des activités caritatives.