Home Guide Trousse à outil Vietnam Expatriation au Vietnam, Hanoi

Expatriation au Vietnam, Hanoi

L’expatriation au Vietnam est un sujet qui en concerne plus d’un, en effet, sans avoir de chiffres exacts, une multitudes d’étrangers vivent à Hanoï. Ils s’y sont trouvés pour des raisons diverses et constituent une communauté forte localisée pour la plus part dans le quartier de Tay Ho, à coté du grand lac de Hanoï.

Donc si vous avez décidé de tenter l’aventure et de venir vivre pour un temps à Hanoï, sachez que vous n’êtes pas le premier, vous suivrez les pas de quelques milliers de personnes qui se sont décidées avant vous.

Ceci constitue un grand avantage car l’installation car la ville s’est adaptée et propose de nombreux services qui vous faciliterons la vie.

Voici dans cet article des conseils et astuces tiré de plusieurs expériences d’expatriés à Hanoï afin de vous permettre d’appréhender au mieux votre nouvelle vie; ou simplement avoir une idée de ce qu’est l’expatriation au Vietnam et plus précisément à Hanoï.

Nous allons tout d’abord aborder des aspects pratiques de la vie à Hanoï avant de parler de points sociaux culturels.

Arrivée à Hanoi, Visa et hébergement

Hanoi_Appartement
Chambre privée à Hanoï

Visa

Que vous ayez déjà un emploi ou pas,  vous devrez régler une première problématique avant d’arriver au Vietnam ; celle du visa.

Dans le premier cas si vous avez un travail, sachez que vous n’êtes pas autorisés à travailler dans le pays sans un visa de travail, nous vous recommandons donc de vous rapprocher de votre employeur pour effectuer les démarches nécessaires. Si vous ne trouvez pas de solutions, vous pouvez aussi nous contacter, nous pourrons essayer de vous orienter vers des personnes professionnelles dans ce secteur.

Si vous arrivez sans travail, le mieux est de demander un visa de trois mois sur place qui est très facile à obtenir (voir notre rubrique visa).

Hébergement

Une fois votre visa obtenu, vous vous poserez surement la question de l’endroit où habiter. Les solutions sont multiples et dépendent des situations et des envies de chacun.

Voici donc quelques conseils et remarques d’ordre général :

  • L’offre locative est assez fournie à Hanoï pour les expatriés, il existe beaucoup d’options : Chambre dans une maison partagée, colocation, appartement, appartement avec service nettoyage…

Toutes les gammes de prix sont disponibles, une chambre dans une maison partagée devrait vous coûter autour de 150 dollars, il est possible de trouver un studio tout équipé à partir de 250 dollars. Si vous cherchez une maison ou un grand appartement vous trouverez aussi mais le prix sera bien sûr plus élevé, .

Pour trouver ces offres, vous pouvez vous rendre sur des groupe Facebook tel que “Hanoi massive housing and visa”  ou sur des sites spécialisés tels que « https://livinghanoi.com/

  • Généralement les propriétaires vous propose un contrat de location d’au moins trois mois, donc, avant de vous engager nous vous conseillons de visiter les lieux . Vous pouvez très facilement lors de vos premiers jours/semaines à Hanoi prendre une chambre d’hôtel.
  • Ici encore vous trouverez tout les tarifs en fonctions de vos besoins et possibilités financières.
  • Localisation : ici encore cela dépend de vous. La plupart des expatriés se trouvent à Tay ho, cela vous donne l’assurance de retrouver beaucoup d’étranger comme vous, mais vous pouvez tout à fait choisir de vivre ailleurs, les prix seront plus bas et l’expérience encore plus authentique ! Votre lieu de travail influera sans doutes, étudiez bien votre itinéraire maison travail.

N’hésitez pas à prendre un peu de temps pour trouver votre logement. C’est bien sûr un élément important pour une belle expérience de vie ici !

Quoi mettre dans sa valise

Une réflexion a laquelle vous serez certainement confronté pour préparer votre expatriation au Vietnam! Le remplissage de la valise et la gestion des priorités.

Le premier conseil que l’on peut vous donner est de bien faire attention aux poids des bagages en soutes lorsque vous prenez votre billet d’avion. Privilégiez une compagnie plutôt qu’une autre en fonction du poids et du nombre de bagages tolérés, même si c’est pour quelques euros de plus.

Pensez bien sûr en priorité aux essentiels, qui sont, de nos jours plutôt d’ordre électronique : Ordinateur, Téléphone, écouteurs, chargeurs…

Voici quelques autres objets, d’ordre pratique à ne pas oublier : (on trouve tout cela au Vietnam mais cela vous évitera d’en racheter)

  • Protection solaire (Chapeau, lunette, crèmes)
  • Protection anti-moustiques
  • Livre en français
  • Vêtements chaud, l’hiver est froid dans le nord du Vietnam
  • Chaussures, tongs
  • Nourriture occidentale non périssable
  • Petite trousse à pharmacie (détail ici)…

Soins médicaux et assurance

Pour un séjour en toute sérénité, nous vous conseillons de prendre une assurance qui vous assurera le remboursement de vos soins  et un rapatriement gratuit si nécessaire. Chapka Assurance, notre partenaire propose ce type d’assurance.

Pour les soins sans gravité (gastro, rhume) vous pouvez consultez un médecin vietnamien, ce n’est vraiment pas cher, mais vous aurez du mal à vous faire comprendre, vous pouvez vous faire accompagner par quelqu’un parlant le vietnamien.

Pour les soins dentaire, les soins sont bien moins onéreux qu’en France, par exemple, pour un détartrage, comptez environ 6 euros!

L’hôpital français à Hanoï assure un service compréhensible par les francophone mais plus cher. (compter environ 80 euros pour une consultation, mieux vaut avoir une assurance!)

En général nous vous conseillons d’aller dans un hôpital privé, en effet les hôpitaux public sont  peu cher, mais les conditions d’accueil sont limitées ( plusieurs dans la chambre, décor un peu sinistre…).

Le travail

Travail_Hanoi

Evidemment, si vous arrivez ici avec un travail, vous n’êtes pas trop inquiet sur ce sujet.

Dans le cas contraire ne vous inquiétez pas trop ; Hanoï est une ville très dynamique qui offre de nombreuses possibilités dans divers domaines.

Voici quelques domaines d’activités prédominants :

  • Enseignement de langue : De nombreux professeurs d’anglais vivent à Hanoï, soit comme indépendant, soit dans un centre d’étude des langues, soit à l’université. Plus rare sont les professeurs de Français.
  • Tourisme : Beaucoup d’agences de voyage sont implantées à Hanoï et sont intéressées par employer des natifs du pays d’origine des voyageurs.
  • Informatique : Comme dans de nombreuses capitales, le besoin en compétence informatique est fort, bien que ce secteur soit plus développé à Ho chi minh ville. Il faudra un bon niveau en anglais.

Nourriture

restaurant-de-rue-au-vietnam

A Hanoï  c’est sûr, vous n’aurez aucun mal à vous nourrir. Nous ne reviendrons pas en détail sur la nourriture à Hanoï, puisque nous y consacrons une rubrique complète avec de nombreux articles ici.

Les  prix pour manger à l’extérieur sont vraiment abordables pour peu que vous mangiez Vietnamien. Vous pourrez donc vous nourrir à prix raisonnable et d’une manière assez saine. A noter qu’il y a de nombreux buffets végétariens de très bonne qualité.

Si vous optez pour un repas occidental, le prix augmente vite. Environ 250 000 Vietnam Dong pour une pizza, 150 000 pour un hamburger!

Une bonne partie des expatriés  font aussi la cuisine chez eux, pour cuisiner des plats de chez eux. Il est facile de trouver à peu près tout ce qu’il faut dans les nombreux supermarchés et marchés, il faudra seulement un certain temps d’adaptation pour retrouver les aliments dans les rayons vietnamiens !

Certains produits comme la crème fraîche, le fromage ou encore le vin sont plus cher qu’en France.

Se déplacer

transport-a-ho-chi-minh-ville-en-moto-taxi
Une agence de moto taxi à Hanoi

Sur ce sujet, on peut dire qu’il y a deux catégories d’expatriés à Hanoï. Ceux qui se déplacent en transport en commun, taxi, Grab et ceux qui ont fait le choix de conduire un scooter.

  • Pour ceux qui se déplacent en Bus, Taxi, Grab :

Les lignes de bus sont très nombreuses et desservent l’ensemble de la ville. Le prix est faible : 7000 dongs par voyage ( environ 25 centimes d’euros). Il faudra parfois prendre des correspondances pour arriver à bon port et les lignes ferment autour de 21H00.

Les taxis et Grabs sont donc un bon services complémentaire, pour un prix modéré. Quel que soit l’heure, vous trouverez un chauffeur de taxi ou de scooter rapidement pour vous conduire à destination.

  • Pour ceux qui se déplacent en scooter

Vous trouverez facilement des véhicules à vendre pour un bas prix. Faites bien attention à l’état général du véhicule. Il peut être utile de se faire accompagner d’une personne qui s’y connait un peu pour avoir son conseil.

Concernant la conduite, elle est certes chaotique, mais lente, soyez prudent, ne vous énervez pas et prenez votre temps.

Beaucoup d’expatriés font le choix du scooter car il est vrai que l’on gagne beaucoup de temps pour aller d’un point à un autre par rapport aux transports en commun.

Apprendre la langue

apprendre-le-vietnamien
apprendre le vietnamien

Force est de constater que très peu d’expatriés sont capables de parler Vietnamien. Maîtriser cette langue est difficile, c’est une langue tonale qui rend son appréhension ardue. Même en connaissant les mots, il est impossible de se faire comprendre. En contre partie la grammaire et la conjugaison sont simples.

Nous ne saurons que trop vous conseiller d’essayer d’apprendre le Vietnamien si vous ne restez ne serait ce que quelques mois ici. Cela permet une meilleure immersion dans la vie et la culture Vietnamienne.

De plus si il vous semble que vous ne progressez pas, vous apprenez tout de même les notions d’une nouvelle langue. Une nouvelle manière de penser.

Pour les leçons, il y a beaucoup d’applications mobiles ou en ligne. Il y aussi des associations d’étudiants qui propose leurs services gratuitement, des professeurs indépendants ou bien des centre d’études. Pour le français étudiant le Vietnamien, le plus connu est l’espace culturel français.

Ne vous découragez pas lorsque vous essayez de communiquer avec un vietnamien et qu’il ne vous comprend pas. Essayez patiemment et vous arriverez à vous entendre. Les vietnamiens apprécient particulièrement de communiquer avec un étranger dans leur langue maternelle !

Pour bien préparer votre expatriation au Vietnam, vous pouvez dès à présent acquérir quelques notions de vietnamien en consultant notre  rubrique dédiée !

Se faire des amis , liens sociaux

Apprendre-le-vietnamien
la langue vietnamienne

Une question qui inquiète lorsque l’on s’apprête à vivre dans une nouvelle ville et quitter son tissu social.

Ici encore Hanoi a des atouts, c’est une grande ville dynamique qui brasse une population hétéroclite et ouverte. Il y a beaucoup de gens à rencontrer. Vous trouverez de nombreux groupes sur les réseaux sociaux proposant des sorties en commun, des activités physiques, culturelles…

En fonction de ce que vous aimez faire (faire du sport, de la musique, prendre des photos,  voir des expos). Vous trouverez sans aucun doute des camarades pour partager votre activité.

Prenez votre temps, les rencontres se feront naturellement et forcément, pour peu que vous en ayez envie.

Culture – sortie

On trouve des événements sportifs et culturel pratiquement tout les jours. Encore une fois les réseaux sociaux vous seront d’une grande aide pour être courant des sorties de la semaine.

Vous pourrez trouver des diffusions de films d’auteurs, des expositions de peintures, des vernissages, des soirées à thèmes dans des bars, divers festival…

Comme introduction lors de vos premiers jours, allez faire un tour autour du lac Hoam kiem durant le Week end. En effet la zone est piétonne tout le Week end. Cela est l’occasion de multiples rassemblements de jeux, concerts, marchés, danses…

Un gros avantage de l’expatriation au Vietnam c’est qu’on ne s’ennuie jamais. L’environnement est différent de celui que nous avions l’habitude de fréquenter en France, tout est une découverte. Particulièrement au Vietnam, où même après quelques années on se retrouve surpris par certaines situations incongrues.

Climat et pollution

Un elément incontournable à prendre en compte lors d’une expatriation au Vietnam est le climat, vous trouverez un article détaillé ici. Le climat de Hanoï est sub tropical, il fait donc bien sur plus chaud et plus humide qu’en France. Les périodes que nous préférons généralement ici s’étalent de septembre à mai. Durant cette préiode, il fait plus chaud qu’en France à la même époque, et les températures restent clémentes.

Comme partout on ne peux pas donner de période idéale, le climat change d’une année sur l’autre et l’appréciation varie en fonction des personnes.

Par contre, il faut avouer que la pollution est un désagrément qui importune presque tout le monde. Malheureusement, Hanoi est une grande ville qui souffre de son développement rapide, les pics de pollutions sont fréquents. Il est recommandé de porter un masque et d’adapter son activité physique lors de ces périodes.

Voilà, nous espérons que cet article vous à éclairé sur l’expatriation au Vietnam. Qu’il vous sera utile si vous souhaitez passer une période un peu longue au Vietnam.

Pour terminer, il y a un point important et primordial dont nous n’avons pas parlé. Le peuple Vietnamien est un peuple accueillant et habitué à l’entraide. Vous trouverez toujours quelqu’un pour vous donner un coup de main. le Vietnamien sera enchanté de pouvoir vois aider.

Bien que cela ne soit pas notre métier, de traiter l’expatriation, nous serons heureux, dans la mesure de nos capacités à vous aider. Alors n’hésitez pas à nous contacter si besoin.

À voir aussi: