horizon vietnam travel
Rencontre au bout du monde - les voyages dans les rêves!
(Prix d’un appel local en france)
0970444651
Vietnam Cambodge Laos Birmanie Chine

L’histoire de Hanoi

Si on peut apprendre plein de choses sur l’histoire de Hanoi à travers ses mythes et légendes, qui sont très nombreux d’ailleurs, les sites et monuments peuvent raconter eux aussi de leur manière, des divers chapitres historiques de cette terre d’une position et d’un rôle particuliers, qui étaient choisie à plusieurs reprises comme centre administratif et politique, soit par les Vietnamiens, soit par leurs conquérants, mais qui était aussi très souvent en proie aux tentations d’invasion et était à des fois très multiples le théâtre de combats acharnés et décisifs.

L’histoire de Hanoi est marquée par ces repères suivants:

histoire-de-hanoi

– Avant la période du protectorat chinois (111 avant J.C-938 après J.C)

Co Loa dans la banlieue de l’actuelle Hanoi  fut la capitale du royaume Au Lac composé de tribus Viets (258 avant J.C-206 avant J.C)(Au Lac et Van Lang qui le précéda furent les deux premiers royaumes des Viet dans leur histoire).

– Vers le milieu du Vème siècle de notre ère

Sous le protectorat chinois, sur l’emplacement de l’actuelle Hanoi, il y avait un petit bourg appelé Tong Binh. Vers 545, Ly Bon-chef d’un soulèvement populaire fit ériger une citadelle en bois pour résister aux troupes ennemies. Au début d’une brève période d’indépendance, il fit construite aussi une pagode baptisée alors Khai Quoc – Fondation de la Patrie. C’est maintenant la pagode Tran Quoc-Défense de la Patrie située sur l’ile du Poisson Rouge sur le plus grand lac de Hanoi-Lac de l’Ouest. Historiquement, elle est considérée comme la pagode la plus vieille de Hanoi malgré ses maintes restaurations et un déplacement.

– Vers 602 de notre ère

Réoccupé par les Chinois, Tong Binh fut devenu le chef-lieu de Kiat Chie (Giao Chi) –une préfecture placée sous le protectorat chinois. Une nouvelle citadelle avec des remparts périphériques longues de six km  y fut érigée aussi. C’était la citadelle La Thanh rebaptisée plus tard au IX ème siècle Dai La.

– Entre 980 et 1009

Hanoi cessa d’être un centre politique du pays, car Hoa Lu située à près de 100 km au Sud de Hanoi fut choisie pour installer la capitale de deux dynasties indépendantes puissantes, celle du roi Dinh et celle des Le antérieurs.

– En 1010

Hanoi fut redevenue la capitale politique du Vietnam. Le roi Ly Cong Uan-dernier roi à Hoa Lu mis sur le trône par les hauts digintaires de la cour royale suite à la mort du dernier roi Le sans successeurs-décida de transférer la capitale vietnamienne de Hoa Lu à Dai La-nom d’une citadelle sur la terre de Hanoi. Il rebaptisa par la suite Dai La du nom “Thang Long” signifiant “Dragon prenant son envol”. Cet événement ouvrit une nouvelle ère du Vietnam, mais aussi celle d’une capitale indépendante et puissante qui durera longtemps. C’est pour cette raison que 1010 est considérée officiellement de nos jours comme la date de la fondation de la ville de Hanoi. Il existe encore de nos jours à Hanoi de nombreux vestiges datant de cette époque, tels le temple de la littérature de Hanoi, le site de l’ancienne cité impériale avec ses fondations venant d’être découvertes lors d’une fouille archéologique, le temple taoiste Quan Thanh…

– Entre le 12 ème siècle et le 19 ème siècle

Hanoi-connue alors sous le nom “Thang Long”-logeait de nombreuses dynasties indépendantes et puissantes. Toutefois, la ville a été plus d’une fois en proie aux invasions étrangères: des mongols à trois reprises, des Minh au 15 ème siècle, des Quing vers la fin du 18 ème siècle. Surtout, après avoir repoussé les troupes Minh en 1428, le roi Le postérieur reconnu comme un héros national a fait reconstruire une ville très ravagée et embellir de nombreux monuments qui restent encore visibles de nos jours.

– En 1802

suite au choix de Hue au centre du pays comme capitale politique d’un Vietnam unifié après une longue période de guerre interne, Gia Long, premier roi de la dynastie des Nguyen, décida de rebaptiser Thang Long du nom “Hanoi” signifiant “ville entre les rivières”. Ce nom existe jusqu’à nos jours. Donc, entre 1802 et 1945, Hanoi perdit son rôle de capitale politique du pays. Toutefois, pendant la période de colonisation, les Français ont fait de Hanoi la capitale de l’Indochine française, ce qui explique l’apparition de nombreux monuments coloniaux qui restent encore visibles de nos jours dans le centre ville rès de la cité impériale.

– En 1945

c’était à Hanoi-capitale de la République démocratique du Vietnam que Ho Chi Minh proclamma l’indépendance du Vietnam.. En 1946, Hanoi témoigna du retour des troupes françaises, d’une résistance acharnée et a subi maintes destructions. Mais le centre ville restait préservé dans l’ensemble et les touristes ont donc de nos jours la chance de visiter de nombreux vestiges datant de l’époque coloniale.

– Entre 1954-fin de la guerre d’Indochine et 1975

Hanoi fut la capitale de la République socialiste du Vietnam (en opposition au régime saigonais pro-américain connu sous le nom de “République du Vietnam”). La ville a aussi subi quelques fois des bombardements américains très intensifs.

– Depuis 1975

Hanoi fut officiellement la capitale politique du Vietnam unifié du Nord au Sud.

– Après le renouveau politique démarré vers 1986 et l’ouverture du pays à l’extérieur, Hanoi se modernise d’une vitesse très impressionnante, devenant de plus en plus cosmopolitite. Toutefois, cette ville garde encore son charme  aux yeux de touristes étrangers grâce à ses vieux monuments architecturaux et à ses riches patrimoines traditionnels et fokloriques.