horizon vietnam travel
Rencontre au bout du monde - les voyages dans les rêves!
(Prix d’un appel local en france)
0970444651
Vietnam Cambodge Laos Birmanie Chine

La pagode au pilier unique

La Pagode au Pilier Unique est devenue un des records mondiaux du Vietnam depuis Octobre 2012.  Reconnue par Asia Book of Records_ l’organisation registraire des records mondiaux basée en Asie, comme « L’œuvre architecturale la plus unique en Asie»,

la-pagode-au-pilier-unique-hanoi-vietnam-belle-photo

Un peu d’histoire

Officiellement nommé Dien Huu, mais la pagode est beaucoup plus connue par le nom Chua Mot Cot “Pagode au Pilier Unique”, grâce au trait identifiant de son architecture. Cette pagode est construite en 1049 par le roi Ly Thai Tong, un bouddhiste pieux de toute sa vie. Cette construction est censé d’être suite d’un rêve qui prévenait la naissance du prince Ly Nhat Ton, après une longue période d’attente d’un héritier du roi. Dans son rêve, le roi a vu aperçut Bodhisattva GuanYin sur un lotus géant qui pousse dans un étang carré à l’Ouest du palais royal, lui tenant un bébé garçon. Le roi a décidé donc de construire la pagode au pilier unique pour vénérer le Bodhisattva, en récréant son rêve. C’est pourquoi la pagode a la forme d’un lotus géant, poussé dans un étang carré.

Selon les documents historiques, l’architecture de pilier unique tire son origine avant la dynastie des rois Ly. On a connu deux autres œuvres « à pilier unique », une à Ninh Binh datant d’entre 981-1005 et une autre à Thang Long construite en 1058. Cette architecture consiste donc en fait une des spécialités de l’architecture antique vietnamienne.

L’architecture

La pagode de Pilier Unique comprend deux parties : le pilier qui prend forme d’une cloche de lotus, et la pagode en bois au dessus incarne la fleur.

La pagode elle-même est nommée Lien Hoa Dai “la fleur de lotus”, formé d’un plancher en bois de mesure 3x3m. Autrement que les autres pièces architecturales du Vietnam qui contenaient au moins trois compartiments, Lien Hoa Dai n’est qu’un seul compartiment, où on place de dans la statue du Bodhisattva GuanYin. Pourtant, la pagode garde toujours le toit courbé et surtout l’image des deux dragons flanquant la Lune là-dessus, qui consiste les traits identifiants de l’architecture vietnamienne.

architecture-asiatique-pagode-au-pilier-unique

Le pilier est en fait deux bloques de béton empilés qui mesurent 1,2m de diamètre, et 4m de hauteur totale. Le bloque au dessous est planter dans le sol, et celui au dessus est en fait un système de bars connectés, servant comme le support de la pagode.

Construite sous le règne d’un des plus pieux des rois bouddhistes du Vietnam, la pagode au pilier unique a gagné une affection indéniable des successeurs du roi Ly Thai Tong, prouvée par les embellissements et restaurations qu’ils y ont faits. En 1105, le roi Ly Nhan Tong a fait construire deux tours couvertes de porcelaine blanche devant la pagode. En 1108, L’impériale concubine Y Lan a fait forger une cloche géante de 12000kg, nommé Giac The Chung_ La cloche de l’Éveil du peuple. Pourtant, à cause de sa taille énorme, elle ne pouvait pas être suspendue, et on devait lui déposer dans une parcelle à côté où vivait beaucoup de tortues. Elle porte donc le nom Quy Dien_la parcelle des tortues. De nos jours, rien ne reste de cette cloche, car au XVe siècle où les Mings envahissaient le pays et occupaient Thang Long, durant la siège de l’armée de Le Loi, ils ont utilisé du cuire de la cloche pour forger des armes…

La première restauration de la pagode s’est effectuée de 1840 à 1850 par les rois de Nguyen. La deuxième était en 1922, exécutée par l’École Française d’Extrême-Orient. Malheureusement, le 11 septembre 1954, la pagode a été minée par les Français du gouvernement colonial avant leur départ. Cette pagode au pilier unique a repris sa forme après la reconstruction du Gouvernement Vietnamien.

Un autre trésor de la pagode, est le figuier des pagodes d’origine de Bodh-Gayâ qui a été offert au président Ho Chi Minh lors de son visite en Inde. On lui a planté dans le site de la Pagode de Pilier Unique depuis 1958.

La pagode au pilier unique est devenue, au long du Pavillon Khue Van Cac au Temple de la Littérature, un des symboles officiels de Hanoï.